Le Standard de Liège, grâce à un très grand Arnaud Bodart, renoue avec la victoire
Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction

Le Standard de Liège, grâce à un très grand Arnaud Bodart, renoue avec la victoire contre La Gantoise (2-1)

Le Standard de Liège, grâce à un très grand Arnaud Bodart, renoue avec la victoire
Photo: © photonews

Ce samedi soir, le Standard de Liège recevait La Gantoise pour le compte de la deuxième journée des Playoffs 2.

Le Standard de Liège devait absolument renouer avec la victoire et l'emporter contre La Gantoise afin de garder l'espoir de pouvoir remporter ces Playoffs 2 et de décrocher ainsi le précieux ticket européen de la Conference League.

Et pour ce choc face aux Buffalos, Mbaye Leye devait se passer des services de Jackson Muleka et d'Arnaud Siquet, tous deux blessés. Mais aussi de Sissako et Carcela, suspendus. Le technicien sénégalais a décidé de surprendre en alignant d'entrée de jeu les jeunes Allan Delferrière et Alexandro Calut.

Le round d'observation aura été bref dans cette partie. En effet, La Gantoise ouvrira rapidement le score via Bezus. Royalement servi par Castro-Montes, l'Ukrainien trompera Bodart d'une frappe croisée (8e), 0-1.

Bezus Roman
© photonews

Sonnés par cet uppercut, les Rouches tarderont à réagir et ne seront pas aidés par le pressing adverse. Nicolas Gavory tentera à deux reprises de trouver la solution via deux tirs à distance, mais ceux-ci passeront loin à côté (27e et 28e). La première véritable occasion du matricule 16 viendra des pieds d'Amallah, mais l'international marocain verra sa frappe lourde être déviée par la défense gantois en corner (29e). Quatre minutes plus tard, Klauss reprendra un centre de Gavory de la tête capté par Bolat (33e). Les deux équipes rejoindront leur vestiaire respectif sur le score de 0-1.

Cimirot Gojko
© photonews

En seconde période, le Standard remontera sur la pelouse avec de meilleures intentions en pressant plus son adversaire. Toutefois, Bodart a failli se mordre les gants. Pressé par Bezus, le portier liégeois ratera sa relance au pied et verra le ballon arriver dans les pieds de Tissoudali qui oubliera de cadrer son tir (57e). Les Rouches égaliseront peu après l'heure de jeu avec une belle reprise d'Amallah (61e), 1-1. 

© photonews

La Gantoise aura l'opportunité de repasser devant, mais Bodart empêchera Yaremchuk, parti dans le dos de la défense, de faire trembler les filets en effectuant une très bonne sortie devant l'Ukrainien (64e). Le dernier rempart liégeois sauvera à nouveau les meubles avec un arrêt réflexe du pied sur un tir à bout portant du buteur gantois (70e). Quelques minutes plus tard, le Standard prendra les commandes de la rencontre grâce à une jolie réalisation de Michel-Ange Balikwisha (77e), 2-1.

Balikwisha Michel Ange
© photonews

Mais la joie failli être de courte durée en bord de Meuse. Bodart commettra une faute sur Malede, provoquant ainsi un penalty. Mais, le héros de la soirée arrêtera l'envoi du capitaine des Buffalos (80e). 

Dans les arrêts de jeu, Bodart détournera en corner une reprise de Malede. Le score ne bougera plus, les Rouches s'imposent contre La Gantoise (2-1). 

Klauss João
© photonews

Le Standard de Liège a affiché un tout autre visage après la pause mais doit surtout remercier son portier. Bodart a sauvé les meubles liégeois à trois reprises : deux arrêts déterminants face à Yaremchuk et un penalty de Vadis stoppé. Sans lui, les Rouches n'auraient probablement pas empocher les trois points.

Le matricule 16 renoue avec la victoire et compte deux points de retard sur Ostende qui doit encore jouer demain contre Malines. La Gantoise reste à quai avec 26 unités au compteur.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos