Anderlecht s'est-il contenté de peu ? "On n'a pas tué le match, mais on l'a géré"
Florent Malice
Florent Malice depuis Sclessin
| 0 réaction

Vincent Kompany estime qu'Anderlecht a "géré" le match à défaut de le tuer

Anderlecht s'est-il contenté de peu ? "On n'a pas tué le match, mais on l'a géré"

Une courte victoire, mais une victoire quand même : c'est tout ce qui compte dans un Clasico. Mais à 11 contre 10 pendant 80 minutes, le RSCA aurait pu s'éviter bien du stress.

Vincent Kompany le savait : ce qui comptait, c'était la victoire ce dimanche. Mais Anderlecht a stressé. "Dans ce genre de match, avec une telle tension, on le sait, que ce sera stressant. J'aurais pu monter sur le terrain", souriait le coach d'Anderlecht après la rencontre au micro d'Eleven. "Mais il faut relativiser notre difficulté à gérer ce match. Si par gérer on entend par là le tuer, alors en effet, nous n'avons pas tué le match et offensivement, ce n'était pas excellent".

Mais défensivement, Kompany a été serein. "Oui, le Standard nous a mis sous pression sur des phases comme des touches, des corners, des coups-francs, qui sont toujours un peu délicates à gérer, aussi avec un tel public", souligne-t-il. "Mais dans le jeu, on n'a pas été vraiment inquiété. Donc je dirais que si nous n'avons pas tué le match, nous l'avons plutôt bien géré défensivement".

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos