La deuxième période n'a pas suffi: Anderlecht se contente d'un point contre la Gantoise

La deuxième période n'a pas suffi: Anderlecht se contente d'un point contre la Gantoise
Photo: © photonews

Trop tendre en première période, le Sporting d'Anderlecht est revenu au score à la faveur d'un très bon quart d'heure, mais n'a jamais su forcer la décision. Les Mauves se contentent d'un point contre des Buffalos qui ne parviennent toujours pas à gagner (1-1).

Un match d'alignement que le Sporting d'Anderlecht abordait avec le même onze de base qu'au Standard, dimanche dernier. Des changements en revanche dans la composition gantoise: Laurent Depoitre, Alessio Castro-Montes et Bruno Godeau faisaient notamment leur retour dans le onze. Mais la surprise du chef, c'était la titularisation de Giorgi Chakvetadze qui n'avait plus débuté un match de championnat depuis plus d'un an.

Alessio Castro-Montes pour ouvrir le bal 

Dès le coup d'envoi, le Sporting tente de mettre le pied sur le ballon et de prendre le contrôle de la rencontre. Les Gantois sont plus attentistes, mais bien en place. Les Mauves ne parviennent à amener le danger dans le rectangle de Bolat qu'à de trop rares occasions. Christian Kouamé se ménage les premières opportunités, mais sa première tentative file dans les bras de Sinan Bolat, la seconde n'est pas cadrée. 

Et c'est finalement La Gantoise qui ouvre le score, sur la première occasion franche de la partie: une frappe enroulée magistrale d'Alessio Castro-Montes. L'ancien Panda inscrit son troisième but de la saison en championnat et permet aux Buffalos de rentrer au vestiaire avec l'avantage.

La réaction anderlechtoise au retour des vestiaires 

Mais le Sporting se montre bien plus incisif au retour des vestiaires. En moins de deux minutes, Wesley Hoedt et Yari Verschaeren forcent Sinan Bolat à la parade. Le ton est donné, Anderlecht pousse et finit par obtenir gain de cause à l'heure de jeu.

Grâce à un penalty provoqué par Sergio Gomez et transformé par Lior Refaelov. Une bonne heure après avoir reçu son Soulier d'Or, l'Israélien ne tremble pas au moment de se présenter face à Bolat: il remet les deux équipes à égalité et fait bondir le Lotto Park.

Mais, au terme de cet excellent quatrième quart d'heure, le RSCA n'a pas su accélérer encore l'allure et c'est même Gand qui aurait pu repasser devant. Hendrik Van Crombrugge a toutefois su sortir la parade nécessaire sur une tentative de Darko Lemajic. 

Petit coup d'arrêt pour le Sporting qui restait sur un six sur six et qui se contente du point du partage (1-1). Un point qui suffit à peine aux Gantois qui restent coincés à la 14e place avec huit unités. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos