Seraing enchaîne une nouvelle défaite : "C'est beaucoup de déception et de frustration"

Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction
Seraing enchaîne une nouvelle défaite : "C'est beaucoup de déception et de frustration"
Photo: © photonews

Le RFC Seraing a de nouveau chuté ce week-end. Les Métallos se sont inclinés à Saint-Trond (3-1) lors de la 23ème journée de Jupiler Pro League.

Le RFC Seraing voulait mettre fin à sa vilaine série en championnat, en vain. Les Métallos ont enregistré une septième défaite de suite. Saint-Trond ouvrira le score via Hayashi peu avant la pause, mais les Métallos égaliseront directement via Nadrani.

© photonews

En fin de rencontre, Sambu Mansoni sera l'auteur d'une faute idiote sur Brüls dans le rectangle et offrira un penalty aux Canaris. Le meneur de jeu trudonnaire se fera ensuite  justice permettant aux siens de reprendre les commandes de la rencontre. En toute fin de rencontre, Hara plantera un troisième but pour les locaux.

"Forcément très déçu du résultat"

"Forcément très déçu du résultat. Nous nous inclinons une nouvelle fois sur un score très sévère par rapport à la physionomie du match. Nous avons concédé très peu d'occasions sur l'ensemble de la partie. Sur la première petite erreur, nous sortons sur le porteur du ballon et nous libérons un joueur libre. Je pense également que nous pouvions mieux faire sur le tir de l'attaquant. Puis vient cette super réaction avec l'égalisation avant la mi-temps", a expliqué Jean-Louis Garcia à l'issue de la rencontre. 

"Nous prenons un but sur une situation incroyable !"

Défensifs avant la pause, les Sérésiens sont revenus sur le terrain avec de meilleures intentions offensives à la sortie des vestiaires. "Notre entame de deuxième période nous laisse espérer beaucoup de choses. Nous avons les occasions et des situations intéressantes, mais nous ne marquons pas. Ensuite, nous prenons un but sur une situation incroyable ! Mon joueur (Sambu Mansoni) est au départ bien placé et son regard est fixé sur le ballon. Et le joueur qui est dans son dos (Christian Brüls) se retrouve devant lui. Il réagit et il y a un léger contact avec le joueur adverse qui joue bien le coup et amplifie sa chute, et penalty. Ce n'est pas compliqué à défendre pourtant ! Nous nous retrouvons alors menés 2-1, alors que le troisième but est anecdotique. Nous poussons et nous nous faisons contrer. Il y a là aussi une certaine naïvité de notre part. C'est beaucoup de déception et de frustration également car notre organisation était bonne et que nous parvenions à contrarier Saint-Trond", a souligné le technicien français. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos