Mario Franchi : "Il fallait absolument casser cette mauvaise spirale"
Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction

Le président de Seraing Mario Franchi satisfait : "Il fallait absolument casser cette mauvaise spirale"

Mario Franchi : "Il fallait absolument casser cette mauvaise spirale"
Photo: © photonews

Ce mercredi soir, le RFC Seraing recevait le Beerschot pour la 24e journée de Pro League. Les Métallos se sont fait peur, mais s'imposent finalement 2-1.

C’était le match à ne pas perdre pour les deux équipes, et Seraing l'a bien compris. Les Métallos se sont relancés dans la course au maintien en s’imposant face à la lanterne rouge ce mercredi. Mikautadze ouvrira le score peu avant la pause (40e) tandis que le Beerschot égalisera au restour des vestiaires via Shankland  (49e). Mais Maziz inscrira le but de la victoire en seconde période (57e).

Seraing a mis fin à une série de sept défaites consécutives. "Une victoire qui fait vraiment du bien au moral, il fallait absolument casser cette mauvaise spirale. Une victoire méritée au vu de la rencontre. Les joueurs ont tout donné face à une équipe du Beerschot qui venait ici pour gagner, c'était quasiment leur dernière chance. Nous avons eu plusieurs possibilités de marquer, mais nous avons aussi souffert", a confié le président de Seraing Mario Franchi à l'issue de la rencontre.

Garcia

Le promu sérésien compte désormais dix points d'avance sur les Rats, derniers au classement général. "Nous revenons dans le coup et sommes à deux points de Zulte Waregem et Ostende. Ce serait top d'enchaîner une deuxième victoire. Je suis confiant, j'ai toujours cru à cette équipe et à ses qualités. Nous avons connu une mauvaise passe, et nous venons de nous reprendre. Il faut continuer de la sorte face à Eupen samedi. Si nous les battons, nous revenons à un point d'eux.  Les Pandas ont pris peu de points depuis leur défaite à domicile contre nous au match aller. Ils étaient premiers au classement à ce moment-là. Ils ne sont plus dans le coup depuis quelques semaines", a conclu le dirigeant sérésien.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos