Debast voit sa carrière prendre une autre tournure: "Mes exemples? Cristiano Ronaldo et Vincent Kompany"

Zeno Debast voit sa carrière prendre une autre tournure

Debast voit sa carrière prendre une autre tournure: "Mes exemples? Cristiano Ronaldo et Vincent Kompany"
Photo: © photonews

Il y a un an, Zeno Debast jouait avec les U19 contre l'Espagne. Il est désormais chez les Diables Rouges après un bon début de saison.

Debast est assis tranquillement en conférence de presse, souriant. Lui qui n'a que 21 rencontres chez les pros vit ses premières minutes en tant que Diable Rouge "Je suis très fier d'être assis ici aujourd'hui", a-t-il déclaré lors de sa première conférence de presse en tant que Diable Rouge "C'est un moment d'apprentissage. Je veux en retirer tout ce que je peux. La chose la plus importante sera de s'amuser et d'apprendre des gars expérimentés. C'est un peu plus facile puisque Jan (Vertonghen, ndlr) joue aussi à Anderlecht. Nous en avons déjà parlé et cela facilite les liens ici."

Son plan de carrière vient de prendre un tournant. "Non, honnêtement, je ne m'y attendais pas si tôt. Tout ce qui arrive maintenant est du bonus. Qui dois-je remercier pour ça ? Mes parents et ma petite amie surtout, pour leur soutien. Et Craig Bellamy, qui m'a appris à être plus agressif. Et aussi Vincent Kompany, bien sûr. C'était un moment spécial de travailler avec un homme aussi expérimenté. Mais Bellamy m'a appris la maturité en défense."

Chez les jeunes, il était milieu de terrain offensif, et cela se voit encore dans son jeu aujourd'hui. Il est devenu un défenseur central moderne. "Vous savez, j'admirais surtout Cristiano Ronaldo. Non seulement pour ce qu'il a montré sur le terrain, mais aussi pour ce qu'il fait en dehors. Un pro jusqu'au bout des ongles, il prend soin de lui. C'est un exemple. Et en tant que défenseur : Vincent Kompany. C'était le plus grand que j'admirais. Le fait d'avoir pu travailler avec lui après m'a aidé."
 

Je suis calme, pas du tout stressé, même si jouer pour son pays, c'est différent

Le jeune joueur de 18 ans semble imperméable au stress. Mais que se passera-t-il s'il prend des minutes de jeu devant ses propres supporters ce jeudi ? "(Rires) Le fait que je reste toujours calme est un avantage sur les autres, oui. J'essaie d'y faire face de la même manière. Mais jouer pour son pays, c'est encore autre chose. Nous verrons le moment venu.

"Est-ce qu'il rêve de la Coupe du monde ? "Je prends ce que je peux prendre", a déclaré Debast en haussant les épaules. "Chaque sélection est importante pour acquérir de l'expérience. J'ai toujours rêvé de porter ce maillot. Ce que je pense du nouveau maillot ? Je sais que c'est spécial, mais je pense que ça a un certain cachet."
 

Debast Zeno
© photonews
Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Walfoot.be

Plus de 6321 fans de football se sont déjà inscrits!

Avec la newsletter de Walfoot, vous recevez quotidiennement toutes les dernières news foot concernant vos équipes, compétitions et joueurs favoris, dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous maintenant à la newsletter de Walfoot

Plus de news

Plus de news