Bruno Venanzi : "Le premier responsable c'est nous, les dirigeants de club"
par Malik Hadrich
Date
0 réaction

Le président du Standard Bruno Venanzi : "Le premier responsable c'est nous, les dirigeants de club"

Bruno Venanzi : "Le premier responsable c'est nous, les dirigeants de club"
Photo: © photonews

L'Opération Zéro est bien engagée. Le juge d'instruction a été maintenu dans ses fonctions et l'enquête suit son cours. Plusieurs inculpés sont toujours derrière les barreaux. Le président du Standard Bruno Venanzi n'est actuellement pas concerné même si des perquisitions ont eu lieu au club.

Le président du Standard de Liège Bruno Venanzi ne fuit pas ses responsabilités au moment de porter son regard sur l'enquête judiciaire qui porte sur le football belge : "Ce qu'il se passe aujourd'hui dans le football belge, dans le pouvoir que les agents ont pu prendre, le premier responsable c'est nous, les dirigeants de club. C'est nous qui avons donné ce pouvoir de prendre autant de pourcentage sur un transfert. Nous avons laissé la porte trop ouverte à ses agents."

Interrogé par la RTBF, l'homme fort liégeois a un souhait : "J'espère que l'enquête va avancer vite pour permettre à certains d'être innocentés et aux coupables d'être punis." En attendant, il veut que des mesures fortes soient prises pour éviter ce genre de mésaventures à l'avenir.



Commentaires 0 réaction



AddToAny
Il n'a pas encore de réactions
Voir aussi
Ligue Jupiler Ligue Jupiler
Deviens fan!  743
Standard Standard