"Vanden Borre affirmait qu'il aurait joué pour Barcelone si j'avais assuré son suivi à seize ans"
Hermès Van Dammepar Hermès Van Damme
Date
1 réaction

Jean-François Lenvain revient sur son plus beau défi: Anthony Vanden Borre

"Vanden Borre affirmait qu'il aurait joué pour Barcelone si j'avais assuré  son suivi à seize ans"
Photo: © photonews

Jean-François Lenvain a longtemps travaillé dans la cellule sociale d'Anderlecht avant de quitter le club il y a quelques semaines. Il revient sur l'un de ses plus beaux défis: envoyer Vanden Borre à la Coupe du Monde 2014.

Jean-François Lenvain a longtemps été l'homme de main d'Anderlecht pour aide les Africains à s'intégrer en Belgique. Il s'occupait également des jeunes au club.

Dans le Sport Foot Magazine, il est revenu sur son plus 'beau challenge'. "Emmener Anthony au Mondial, ça a été mon plus beau défi footballistique" raconte-t-il. "Qui peut dire qu’en l’espace de six mois, il a transformé un footballeur sans emploi en international, sélectionné pour un Mondial ?"

"Mais les mois précédant son retour à Anderlecht ont été un combat" se souvient Lenvain. "Lui contre moi. Certains jours, il ne voulait pas m’ouvrir la porte alors que nous avions convenu qu’il irait s’entraîner. Je sonnais chez un voisin et j’entrais chez Anthony par la terrasse."

Malheureusement, il n'a pas pu tenir sa promesse. "Je regrette une chose: pendant sa meilleure période, je l’ai convaincu qu’il recevrait le brassard, qu’il achèverait sa carrière à Anderlecht et deviendrait une icône du club. Plus tard, j’ai compris qu’il n’y a pas de happy end en football."

Il a retiré le maximum de sa carrièrePartage cette citation:

Si certains pensent que Vanden Borre a gâché sa carrière, Jean-François pense le contraire. "Vanden Borre affirmait même qu’il aurait joué pour Barcelone si j’avais assuré son suivi à seize ans. Beaucoup de gens trouvent qu’Anthony a gaspillé son talent. Moi, je formulerais ça autrement : compte tenu de tous les paramètres que je connais, il a quasi retiré le maximum de sa carrière. Il avait un problème : il n’était pas maître de ses émotions et il franchissait les limites de ce point de vue."



Commentaires 1 réaction



AddToAny
Voir aussi