Le Standard prend un point bien mérité face à un Celta décevant

Florent Malice
Florent Malice et Manuel Gonzalez Oubina depuis Vigo
| 0 réaction
Le Standard prend un point bien mérité face à un Celta décevant

Le Standard s'attendait à souffrir à Vigo. Finalement, l'opposition espagnole aura été moindre qu'attendue mais les Rouches auront toutefois souffert pour arracher un point et non les trois espérés.

Le Standard savait ce qu'il avait à faire à Vigo: réaliser un exploit. Il allait falloir faire sans Dossevi et Kosanovic, mais aussi sans Darwin Andrade, suspendu par l'UEFA et remplacé en dernière minute par Corentin Fioré.

En face, Vigo alignait son onze de gala et espérait prendre le Standard à la gorge immédiatement. Mais les Galiciens s'en seront surtout remis à un homme en première mi-temps: Iago Aspas. Le héros local (il est originaire de Galice) trouvait rapidement le chemin des filets (1-0, 8e) d'une belle action en solo conclue d'une frappe dans le petit filet.

Un Celta en mode mineur

De façon un peu frustrante, les Rouches allaient par la suite... prendre le contrôle du ballon, Vigo se contentant de laisser venir leurs adversaires et de constater leur manque de percussion, notamment dans la transmission milieu-attaque. Cissé, très actif à la récupération, et Trebel tentaient souvent de passer par l'axe, encouragés par un Belfodil hyperactif, tandis que Raman et Edmilson permutaient en pure perte.

De l'autre côté, seul Sisto donnera du fil à retordre aux défenseurs liégeois, Aspas se faisant très discret après son but. Résultat: le Standard se procurera les meilleures occasions, d'abord via Belfodil et Edmilson en combinaison, puis par Orlando Sa qui trouvera le poteau (38e). Les Rouches domineront également largement en nombre de corners obtenus, mais la plupart seront trop mal bottés par Edmilson pour être exploités...

La délivrance par Laifis, enfin

La seconde période reprendra sur un autre rythme, avec toujours un Ishak Belfodil impressionnant de puissance qui se procurera une superbe occasion d'une frappe aux 25m (56e). A ses côtés, si Benito Raman participe activement au pressing, un Edmilson transparent cède vite sa place à Mbenza (62e). Hélas, le manque de créativité au milieu, Trebel étant dans un jour sans, se ressentira terriblement au fil des minutes, malgré une deuxième énorme occasion pour Sa (77e) qui trouve l'excellent Sergio sur son chemin.

Il n'y en aura plus que pour les Rouches en fin de partie. Intraitable derrière, tout comme Laifis, Scholz se permettra même quelques montées et les corners se multiplieront, mieux donnés qu'en première période. Et la sanction tombera pour un Celta dans ses petits souliers: Konstantinos Laifis finira par tromper Sergio d'une belle tête décroisée (1-1, 81e).

Le rythme retombera rapidement par après, Benito Raman sortant sonné après un choc sévère avec Sergio (87e), remplacé par Badibanga. Fidèles au mot d'ordre de Jankovic avant la rencontre, les joueurs du Standard continueront toutefois à pousser, sans réussir à prendre trois points qu'ils n'auraient pas volé au vu de la prestation timide et loin d'être aussi conquérante qu'attendue de la part de Vigo. Comme un symbole, le buteur Iago Aspas prendra une deuxième jaune dans les arrêts de jeu...

Le Standard avait son destin en main avant cette rencontre; s'il n'a pas saisi l'occasion de se qualifier, il aura toutefois une dernière chance d'atteindre les huitièmes à Sclessin, face à l'Ajax.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos