🎥 Le Standard s'impose dans les dernière secondes contre un Monaco organisé
Florian Holsbeek
Florian Holsbeek
| 0 réaction

Le Standard s'impose dans les dernière secondes contre un Monaco organisé

🎥 Le Standard s'impose dans les dernière secondes contre un Monaco organisé
Photo: © photonews

Après quatre adversaires belges, le Standard se mesurait à un club de Ligue 1 ce mercredi soir. Monaco était bien organisé mais les Rouches ont fait la différence dans les dernières minutes de la rencontre.

Après Waremme, Courtrai, OHL et Malines, le Standard se frottait ce mercredi soir à l'AS Monaco, qui intronisait Niko Kovac au poste d'entraîneur. Philippe Montanier a décidé de remettre une défense à 4 pour cette rencontre, avec Joachim Carcela au poste de back droit.

Le jeu ronronne en ce début de soirée ensoleillé, et cela vaut pour les deux équipes. On fait circuler, les blocs coulissent et les occasions se font rares. Il faut attendre le début du deuxième quart d'heure pour voir une tête de Badiashile frôler la barre de Henkinet. Quelques minutes plus tard, c'est le coup de froid quand J.Carcela est pris dans son dos sur un long ballon pour Geubbels, qui ne se fait pas prier pour ouvrir le score (20', 0-1).

Globalement, il n'y en a que pour Monaco dans ce premier acte: les Principautaires ont le pied sur le ballon et se créent directement une autre occasion franche que Henkinet sauve au prix d'une belle sortie dans les pieds de Musaba. La seule lueur dans la première période compliquée des Rouches, c'est la prestation d'Oulare. 

Peu d'occasions pour les Rouches

Le grand attaquant a remporté tout ses duels, même s'il n'a pas été soutenu assez par Balikwisha et Carcela. Sur un corner de Mehdi, Oulare place d'ailleurs une tête puissante qui est trop croisée. La pause intervient sur ce score qui reflète parfaitement la physionomie de la rencontre.

Le Standard revient après les citrons en alignant la même équipe, alors que Monaco nous offre un 11 totalement différent. Ce n'est qu'à l'heure de jeu que Philippe Montanier change son 11 avec les montées de Vojvoda, Fai, Amallah, Laifis ou encore Avenatti.

C'est cependant toujours aussi compliqué pour les Rouches, car Monaco reste très bien organisé. Kovac replace sans cesse ses joueurs défensivement. C'est même Henkinet qui doit sauver les meubles sur un tir de Biancone. Maxime Lestienne aura le ballon de l'égalisation au bout du pied....sans succès. Au contraire d'Avenatti qui profite d'une approximation de la défense monégasque (88', 1-1).

C'est ce même Avenatti qui sera à la réception d'un corner joué en deux temps par Lestienne pour donner la victoire aux hommes de Montanier (90', 2-1). Les Rouches continuent leur marche en avant dans cette préparation et retrouveront Nice samedi.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos