Interview Corentin Koçur de retour en Belgique: "La Pro League? J'y pense, mais d'abord une grande saison en National 1"

Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction
Corentin Koçur de retour en Belgique: "La Pro League? J'y pense, mais d'abord une grande saison en National 1"
Photo: © SC

Il avait goûté aux joies de la Pro League avec Mouscron, avant de vivre les luttes pour le titre et les qualifications européennes au Luxembourg, avec le CS Fola Esch durant trois ans. Corentin Koçur est désormais de retour en Belgique et un nouveau défi ambitieux l'attend à la Côte.

Après la D1 belge avec Mouscron et la D1 luxembourgeoise avec le CS Fola Esch, c’est à Knokke que Corentin Koçur a décidé de poser ses valises. Et il n’a pas eu besoin de beaucoup de temps pour se décider. "Je devais y aller en test pour une semaine et au bout d’un jour, on s’était mis d’accord", nous confie-t-il. 

"Engranger du temps de jeu et être décisif"

Corentin Koçur n’arrive d'ailleurs pas dans un environnement 100% nouveau puisqu’il retrouvera de vieilles connaissances à la Côte. "Je retrouve ici Sven Dhoest et Aurélien Bailly, que j’avais croisés à Mouscron, mais aussi Junior Lambo qui est un ami depuis plusieurs années et qui m’a d’ailleurs mis en contact avec le club." 

De retour en Belgique à 24 ans, le milieu offensif a l’intention de briller dans ce nouvel environnement. "Knokke était champion en D1 amateur il y a deux ans, mais n’avait pas la licence pour monter, mais les ambitions sont toujours là, et de mon côté, j’espère obtenir un maximum de temps de jeu, être le plus décisif possible et tenter d’aller le plus haut possible avec cette équipe."

"Rejouer en Pro League? Pourquoi pas"

Avec la possibilité de retrouver un jour la Pro League toujours ancrée dans un coin de l’entente? "L’envie de jouer en Pro League est, je pense, dans l’esprit de n’importe quel joueur et c’est aussi mon objectif. J’ai déjà connu la D1A avec Mouscron, puis il s’est passé des choses. Je suis parti et j’ai vécu trois belles années avec le CS Fola Esch. Mais je suis de retour en Belgique, Knokke m’a fait confiance et je veux me montrer et pourquoi pas taper dans l’œil d’un club de D1A..."

Surtout qu’il reste sur trois bonnes saisons avec le CS Fola Esch, malgré une sérieuse blessure, qui l’a tenu écarté des terrains durant de nombreux mois. Victime d’un tacle à l’entraînement, il est resté sur la touche de mars 2019 à janvier 20202, en raison d’un arrachement osseux au niveau de ligament partiellement déchirés au niveau de la cheville. "Mais maintenant je suis pleinement remis et j’espère faire une très grande saison à la Côte, en national 1", conclut-il avec enthousiasme et détermination.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos