Scénario renversant et victoire qui compte: le Beerschot prend la tête!

Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction
Scénario renversant et victoire qui compte: le Beerschot prend la tête!
Photo: © photonews

Le Beerschot a, à nouveau, démontré sa capacité à faire trembler les filets en Pro League. Deux autobuts+trois buts: les Anversois se sont chargés de tout cet après-midi à Malines (2-3) et ça suffit pour prendre les commandes du championnat!

Match animé entre deux rivaux qui se retrouvaient deux ans après avoir bataillé pour la montée en Pro League. Le KV Malines accueillait ce dimanche le Beerschot, qui avait l'occasion de prendre la tête en cas de victoire. Et entre deux équipes plutôt portées vers l'avant, on pouvait s'attendre à un match spectaculaire, on y a eu droit.

Il n'a d'ailleurs pas fallu un quart d'heure de jeu pour que Tarek Tissoudali déflore le marquoir. Mais la réponse malinoise est tombée dix minutes plus tard à peine. Un autobut de Frédéric Frans permettait au Kavé de revenir dans la rencontre.

Et les Malinois ont doucement pris le contrôle des opérations. Première alerte pour le Beerschot à la 35e: l'envoi puissant de Sandy Walsh est repoussé par le poteau de Mike Vanhammel. Mais juste avant la pause, Malines prend quand même l'avantage... sur un deuxième autobut. Cette fois c'est Ayrton Mboko qui pousse le cuir au fond de ses propres filets.

Avec l'avantage, les Malinois semblaient avoir le contrôle du match et ils ont bien géré le début de seconde période, ne laissant que très peu d'espaces et donc très peu d'occasions à leurs adversaires anversois.

Mais l'exclusion d'Aster Vranckx, à l'heure de jeu, a changé la donne. Et si Gaëtan Coucke a repoussé l'échéance en repoussant un coup-franc de Rapha Holzhauser. Le but égalisateur est tombé. Avec l'Autrichien à l'assist et Jan van den Bergh à la conclusion, de la tête.

Il restait 20 minutes à jouer et le Beerschot en a profité. A dix minutes du terme, Coulibaly, de la tête, plaçait le Beerschot aux commandes. La rencontre était pliée, les hommes de Hernan Losada n'ont plus rien lâché. Une fois de plus, le Beerschot s'impose à la fin... et en profite pour prendre les commandes de la Pro League, avec 28 points, comme le Racing Genk. Pour Malines, en revanche, c'est plus compliqué: Wouter Vrancken et ses hommes sont coincés à la 14e place avec 12 unités.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos