Le Standard arbitre du titre? "Je travaille pour le Standard"
Redaction depuis l'Académie RLD
| 1 réaction
Le Standard arbitre du titre? "Je travaille pour le Standard"
Photo: © photonews

Revenus à trois points de Genk, les Blauw en Zwart gardent espoir et pourraient profiter d'un faux-pas des Genkois face au Standard dimanche pour terminer en tête sur le fil. Mais pour cela, ils devront d'abord battre des Liégeois, qui regardent logiquement dans leur propre assiette.

Les Rouches préférent-ils voir Bruges ou Genk champion? Si les supporters peuvent se poser la question, le staff et le noyau du Standard ont évidemment mieux à faire. "On se demande chez certains si mon amitié avec Philippe Clement peut prendre ou non le dessus sur mon amitié avec les Brugeois. Mais Michel Preud'homme veut le meilleur pour le Standard", a réagi MPH, un brin sidéré.

"Si on me connaît, on sait que quand le match arrive, il n'y a plus d'amitié qui compte. Quand je venais au Standard avec Gand ou Bruges, je faisais toujours tout pour l'emporter malgré ma relation avec le club. Battre Bruges pour affronter un Genk champion? Il n'y a pas lieu de faire des calculs ou d'extrapoler, ça n'a aucune influence sur nous."

Un match de plus? On en a joué un en moins...

Surtout après le dernier 0 sur 12, les Principautaires doivent faire le maximum pour bien terminer la saison. Le podium reste toujours l'objectif. "On n'a plus notre sort entre nos mains, mais on fera le maximum et on verra où l'on a terminé. On veut évidemment prendre le maximum de points possible."

Terminer troisième leur permettrait de terminer la saison dimanche prochain, plutôt que le dimanche suivant avec le barrage face au vainqueur des PO2. "Mais on a joué un match en moins, ça offrirait un équilibre", ironisait Michel Preud'homme, en référence au Clasico arrêté.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos