Clément : "Le jeu était constamment à l'arrêt au Standard"

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
Clément : "Le jeu était constamment à l'arrêt au Standard"

Philippe Clément prépare la réception de Waasland-Beveren, un match autrement plus "simple" sur papier que le déplacement de cette semaine au Standard. Mais le coach brugeois reste prudent.

Bruges a perdu des points à Sclessin et espère que son équipe pourra tirer des leçons des problèmes rencontrés lors du match tendu face au Standard. "Ce qui était difficile au Standard, c'est que le jeu était constamment à l'arrêt", estime Philippe Clément en conférence de presse ce vendredi. "Nous connaissons ce type de pressing. Mais il faut être capables de jouer au football dans ces conditions également et c'est ce à quoi nous devons encore travailler". 

"Bien sûr, jouer au football est plus agréable que de jouer toujours homme contre homme ! Mais on l'a vu ces dernières semaines, par moments nous étions les meilleurs et ils nous a manqué le petit quelque chose pour aller chercher la victoire", continue le T1 brugeois. 

Un match qui laissera des traces ?

D'autant que la réception de Waasland-Beveren, qui lutte encore pour son maintien, n'est pas une partie de plaisir, prévient Clément : "La saison passée au même moment, avec Genk, nous avions perdu face au Cercle de Bruges. Tout le monde devra être au top car c'est un match dangereux. Physiquement, après le match très rude contre le Standard, nous verrons si tout le monde est fit". 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos