Ca continue à Anderlecht : "Nous n'avions que 12 joueurs à l'entraînement"
Redaction depuis Anderlecht
| 0 réaction

Anderlecht pourrait se retrouver sans attaquant face à l'AS Eupen

Ca continue à Anderlecht : "Nous n'avions que 12 joueurs à l'entraînement"
Photo: © photonews

La série noire continue et commence à friser l'absurde. Dejan Joveljic pourrait se retrouver sur le flanc et Anderlecht sans attaquant ce dimanche.

Frank Vercauteren préfère en rire qu'en pleurer. "Il vaut mieux. Il y a plus d'absences que de présences dans mon groupe. Nous avions douze joueurs à l'entraînement cette semaine et seize blessés", déplore l'entraîneur d'Anderlecht.  "Si j'ai déjà connu une telle situation ? Non, jamais. Quand j'avais 2 à 4 blessés sur la semaine, j'étais déjà mécontent, alors vous imaginez bien ...". 

On ne va pas refaire ici la liste des blessés (qui pourrait former un onze et un banc), mais elle semble en tout cas s'être encore allongée puisque Dejan Joveljic, qui boîtait à Malines, pourrait être out et que Elias Cobbaut est très incertain. Bonne nouvelle cependant : Chadli et Verschaeren sont bien présents. 

Aller voir en Espoirs ? On leur aura bientôt tout pris ... 

"Nous verrons si nous pouvons prendre un risque avec Nacer Chadli", ajoute Vercauteren. "C'est encore un peu tôt pour Verschaeren car il veut être prêt. Mentalement, il ne l'est pas encore : il n'ose pas aller au duel". C'est le risque de cette situation : elle force à prendre des risques avec certains. 

Quant à l'absence potentielle de Joveljic, elle laisse tout simplement Anderlecht sans attaquant si elle se confirme. Roofe ne s'est pas encore entraîné avec le groupe. Franky Vercauteren cite plusieurs possibilités : Amuzu, Pjaca ou Bakkali. Amuzu n'a pas le physique d'un neuf, Pjaca et Bakkali sont hors-forme. "Aller voir en Espoirs ? On leur aura bientôt tout pris ...". 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos