Du temps de jeu, mais un contexte difficile pour Frank Tsadjout à Bruges

Redaction
| 0 réaction
Du temps de jeu, mais un contexte difficile pour Frank Tsadjout à Bruges
Photo: © photonews

En l'absence de Kaveh Rezaei, Karim Belhocine a logiquement fait appel à Shamar Nicholson, dimanche à Bruges, mais Frank Tsadjout a aussi eu l'occasion de sortir les griffes en fin de match.

C'était la troisième montée au jeu consécutive pour le jeune attaquant du Sporting, sorti du banc à 20 minutes du terme, dans un match difficile. "Ce n'était pas un contexte évident, parce que les deux équipes jouaient avec beaucoup de longs ballons, mais je me donne toujours à 100% quand je monte", confie-t-il.

Et c'est encore ce qu'il a fait au Jan Breydel, dimanche. "Mon objectif, c'était de donner de la profondeur et de la fraîcheur à l'équipe, parce qu'on en manquait en peu à ce moment-là du match et j'ai essayé d'apporter ça." 

Sans succès, le Sporting de Charleroi n'a pas pu revenir au score, mais c'est sans doute avant le repos que les Zèbres ont laissé le match filer. "Il nous a sans doute manqué un peu d'agressivité dans les duels avant le repos, mais on a bien réagi après la pause", conclut-il. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos