Kevin De Bruyne règne sur la Premier League, il doit désormais mettre l'Europe à ses pieds

Redaction
| 0 réaction
Kevin De Bruyne règne sur la Premier League, il doit désormais mettre l'Europe à ses pieds

Si Manchester City boitille dans son Royaume, loin des performances extra-terrestres de Liverpool, Kevin De Bruyne réalise, à titre personnel, une saison exceptionnelle en Angleterre. Mais plus que jamais, c'est sur le Vieux Continent que Manchester City aura besoin de lui.

Six défaites en 27 rencontres, 22 unités de retard sur Liverpool: Manchester City a clairement fait son deuil du titre en Premier League. Après avoir doublé la mise la saison dernière, les Citizens n'iront pas chercher un troisième titre consécutif, exploit que seuls les voisins de United ont réalisé depuis le début du siècle (2007, 2008, 2009). 

Le patron en Premier League

Et pourtant, Kevin De Bruyne fait tout pour tirer son équipe vers le haut. Miné par les blessures la saison dernière, KDB avait dû laisser les premiers rôles à Sergio Agüero et Raheem Sterling, mais depuis le coup d'envoi de l'exercice 2019-2020, le Diable Rouge est intouchable. 

Chiffres à l'appui: Kevin De Bruyne est le joueur le plus efficace de Premier League. Avec huit buts et 16 assists, il a déjà réalisé 24 gestes décisifs. C'est mieux que toutes les autres stars du championnat anglais. Ses premier poursuivant dans ce domaine, Jamie Vardy et Sadio Mané, pointent à trois longueurs. 

Pas encore une performance exceptionnelle non plus pour le Gantois qui avait fait aussi bien il y a deux (8 buts, 16 assists) et trois ans (6 buts, 18 assists). Mais c'était sur des saisons complètes et, sauf blessure ou invraisemblable coup de mou, il battra son record personnel dans ce domaine et paraît même en mesure d'effacer la marque record des 20 assists distillés par Thierry Henry (saison 2002-2003).

S'il poursuit à ce rythme infernal, Kevin De Bruyne fera d'ailleurs aussi office de grand favori au titre de Joueur de la Saison en Premier League, un honneur que la Belgique n'a plus connu depuis le sacre d'Eden Hazard, il y a six ans. 

Des stats moins flamboyantes en C1

Et pourtant, KDB n'a pas encore véritablement gravé son empreinte sur la scène européenne. Depuis son arrivée à City, il s'est même contenté du 'service minimum' en Ligue des Champions: cinq buts, dix assists et une demi-finale comme meilleur résultat...

Avec quelques coups d'éclat quand même, à l'image de son triplé d'assists en quart de finale retour, contre Tottenham, la saison dernière, ou de ses deux buts contre le PSG en quarts de finale, il y a quatre ans... 

Cette saison, il s'est même contenté d'un unique assist (pour quatre matchs disputés) en phase de poules. Mais l'arrivée de ce huitième de finale choc contre le Real Madrid apparaît comme le moment idéal pour briller en C1 et si l'occasion se présente, le playmaker de Manchester City ne se fera pas prier pour la saisir...

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos