La Pro League explique le cas Verschaeren : "Aucun risque de contamination en match"

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
La Pro League explique le cas Verschaeren : "Aucun risque de contamination en match"

Après le test positif de Yari Verschaeren, on se posait de nombreuses questions : qu'en est-il des joueurs l'ayant côtoyé sur le terrain, notamment ? Comment le Diable Rouge a-t-il pu jouer ce match ? La Pro League a communiqué et se veut rassurante.

Après les cas positifs de Vlap, Zulj et Wellenreuther, un quatrième cas de coronavirus a été détecté ce week-end à Anderlecht : Yari Verschaeren, qui a disputé la rencontre de ce samedi à Waasland-Beveren. De quoi laisser augurer d'une vague de contamination au virus pour ses équipiers et même ses adversaires, mais la Pro League a tenu à rassurer tout le monde via communiqué.

"Après le test positif de Michel Vlap la semaine dernière, le noyau du RSC Anderlecht a été testé lundi et mercredi. Étant donné que ces tests ont également indiqué plusieurs résultats positifs, faisant état d'un super contaminateur dans le noyau, l'équipe médicale de la Pro League a décidé d'avancer le test prévu du lundi 21 septembre au samedi 19 septembre, avec un test supplémentaire qui sera effectué le mardi 22 septembre", lit-on.  

Les contaminations en match "pratiquement impossibles"

"Les résultats du test effectué hier après-midi ont été analysés plus rapidement que les 24 heures prévues et ont indiqué le résultat positif de Yari Verschaeren. Étant donné que le résultat n'était pas connu avant le début du match, le joueur pouvait jouer le match". Et ce pour une raison : les contaminations ne se feraient pas en match, mais bien "à table, dans les vestiaires ou lors de d’autres activités intérieures, ce qui démontre une fois de plus l'importance du respect de la distanciation sociale. Des recherches scientifiques menées par la KNVB, la fédération néerlandaise de football, ont également conclu que les contaminations pendant les matchs étaient pratiquement impossibles", affirme la Pro League. 

Les vestiaires n'ayant pas été utilisés à Waasland, les mesures de distanciation et le port du masque respectés et le protocole respecté, le fait que Yari Verschaeren soit resté au sein du groupe ce week-end ne pose donc pas de problème sanitaire, selon la Pro League. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos