Eupen n'a toujours pas digéré le partage concédé au Standard : "Nous avons perdu des points à Sclessin"
Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction

Nils Schouterden (Eupen) explique que lui et ses coéquipiers sont toujours déçus du partage concédé au Standard

Eupen n'a toujours pas digéré le partage concédé au Standard : "Nous avons perdu des points à Sclessin"
Photo: © photonews

Titulaire lors des quatre premières journées de championnat, le capitaine des Pandas avait ensuite pris place sur le banc. Samedi dernier lors du partage au Standard de Liège, il a été aligné d'entrée de jeu à nouveau.

Pas facile d'être sur la banc quand on est capitaine. "Ce n'est jamais évident mais je connais cela. Ce n'est pas la première fois que cela m'arrive. Je sais comment je dois réagir. Je reste calme, je continue de travailler, je suis prêt à jouer et je parle avec le coach", nous confie Nils Schouterden

"Nous avons dominé le Standard durant les nonante minutes !"

Le joueur âgé de 31 ans a de nouveau été titulaire samedi dernier en championnat. "Je l'ai su deux heures avant d'affronter le Standard en fait", explique le capitaine des Pandas avant d'évoquer la frustration qui règne au sein de l'équipe après le nul arraché par les Rouches et Arnaud Bodart. "Tout le monde est très dèçu et fâché. Nous avons perdu des points à Sclessin, nous méritions la victoire. Nous avons dominé le Standard durant les nonante minutes ! Puis nous encaissons un bête but dans les dernières secondes, c'est de notre faute. Il ya eu un manque de concentration, de communication et un peu de stress. Nous aurions dû tuer le match, une bonne leçon pour la suite", souligné le latéral gauche.

Ce vendredi, Eupen recevra le Sporting de Charleroi. "Une très belle équipe qui stagne un peu après un magnifique début de saison. Toutefois, cela reste très costaud et le match sera très difficile", a ajouté l'ancien Malinois.

"Il est temps d'engranger plus de victoires"

La formation germanophone avait fait part de ses ambitions en début de saison. Il était question de se rapprocher du top 8 et de ne plus regarder dans le rétroviseur. Après douze rencontres disputées, les Pandas comptent 13 points (2 victoires, 7 nuls et 3 défaites). Ont-ils placé la barre trop haut ? "Non, il faut de la pression et ne plus jouer le maintien. Il faut viser plus haut car nous avons beaucoup de qualités au sein de cette équipe. Nous voyons d'ailleurs plus de respect pour notre équipe sur le terrain. Nous faisons de bons matchs, mais concédons trop de partages. Il est temps d'engranger plus de victoires", a conclu Nils Schouterden.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos