L'année de l'éclosion pour Julien Ngoy : "J'ai encore beaucoup de choses à montrer"

Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction
L'année de l'éclosion pour Julien Ngoy : "J'ai encore beaucoup de choses à montrer"
Photo: © photonews

Le joueur âgé de 23 ans avait fait son retour en Belgique cet été en quittant l'Angleterre et Stoke City pour rejoindre Eupen. Un retour payant et réussi.

Considéré comme l'un des plus grands talents belges dans sa catégorie d'âge, Julien Ngoy avait été formé au Club de Bruges et à Anderlecht avant de rejoindre l'Angleterre fort jeune. Cet été, il a été séduit par le projet eupenois et avait envie de jouer ; c'est chose faite. La saison de l'éclosion pour le natif d'Anvers. "J'ai peu joué la saison dernière et alors que je preste chaque semaine ici à Eupen. Mais j'ai encore beaucoup de choses à montrer et la Belgique commence à me connaître", a souligné l'attaquant après la victoire contre le Beerschot.

Alors qu'il n'avait plus joué depuis mars, le joueur âgé de 23 ans s'est rapidement imposé dans le onze de Benat San José et a d'ailleurs joué 20 rencontres de championnat. De plus, il a déjà planté 5 roses et distillé un assist. L'attaquant belge est en train de progresser à la vitesse grand V et de monter en puissance du côté d'Eupen. Puissant, rapide et technique, il fait très mal sur son flanc gauche. 

Ngoy attise les convoitises et plusieurs clubs se sont déjà renseignés à son sujet cet hiver. Le Standard de Liège était plus qu'intéressé par ses services mais n'avait pas les moyens financiers pour satisfaire Eupen qui réclamait 5 millions d'euros. "Si le mercato est une période difficile à vivre avec les intérêts d'autres clubs ? Moi, je reste concentré sur Eupen et nos objectifs. Si ça me fait plaisir, oui évidemment. Si on parle de moi, c'est que je fais bien mon travail", a expliqué l'attaquant eupenois. 

Toutefois, Eupen devrait avoir du mal à le garder cet été. Les clubs du G5 ne devront pas se laisser devancer par les formations étrangères. Orphelin de Krépin Diatta parti rejoindre Monaco contre un chèque de 20 millions d'euros, le Club de Bruges va devoir trouver un remplaçant au Sénégalais. Et si celui-ci se trouvait du côté d'Eupen...?

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos