La FIFPro (syndicat des joueurs) réagit avec inquiétude à la Super League et à ses conséquences

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
La FIFPro (syndicat des joueurs) réagit avec inquiétude à la Super League et à ses conséquences
Photo: © photonews

Le syndicat des joueurs a réagi à la création de la Super League et aux débats qui l'entourent, notamment pour s'opposer à toute sanction à l'encontre des joueurs.

La FIFPro se dit inquiète des conséquences de la création de cette Super League sur les joueurs et leur carrière : "[La Super League] laisse les joueurs et leurs syndicats avec de nombreuses inquiétudes et questions quant à son impact, non seulement sur le tissu et l’identité culturelle du football, mais aussi, plus concrètement, sur leurs carrières", lit-on dans le communiqué du syndicat des joueurs. 

"Le football est construit sur un héritage social et culturel unique, qui lui donne non seulement une relation inégalable avec ses fans, mais qui a également créé le moteur pour propager le jeu professionnel comme aucun autre sport. Pour que cela perdure, une coopération saine et solidaire entre les compétitions nationales et internationales est essentielle. Une nouvelle compétition qui minerait ça pourrait causer des dommages irréparables".

Refus des sanctions 

Alors que l'UEFA menace les joueurs participant à la Super League d'être exclus de toutes les compétitions sanctionnées par l'organisme européen du football (Euro compris), la FIFPro s'insurge cependant : "Les menaces d’une compétition dissidente et les concessions qui ont résulté pour réformer les compétitions de football européen ont façonné le processus décisionnel pendant des années. Cette dynamique a remplacé les discussions transparentes et inclusives sur les opportunités des réformes des compétitions pour tous les joueurs, fans, clubs, ligues et fédérations. Les joueurs continuent d’être utilisés comme des moyens de pression dans ces négociations. Ceci est inacceptable pour la FIFPRO".

En conclusion, le syndicat "s’oppose vigoureusement aux mesures prises par l’une ou l’autre partie qui entraveraient les droits des joueurs, comme l’exclusion de leurs équipes nationales". 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos