Vanaken oublie la défaite au Standard chez les Diables : " Je me donne toujours à 100 %, mais peut-être qu'avec mon style, ça ne se voit pas toujours "

Hans Vanaken devient un habitué chez les Diables Rouges

Vanaken oublie la défaite au Standard chez les Diables : " Je me donne toujours à 100 %, mais peut-être qu'avec mon style, ça ne se voit pas toujours "
Photo: © photonews

Hans Vanaken a évidemment été rappelé chez les Diables Rouges. Au cours des 3,5 dernières années, c'est devenu une évidence. Par conséquent, le Diable Rouge lui-même suppose qu'il ira au Qatar.

Cependant, Vanaken a connu un moins bon match contre les Pays-Bas et a ensuite dû rester sur le banc pendant deux matches. "Mais ensuite, j'ai joué contre la Pologne. Pour moi personnellement, c'était un bon match. Nous avons été dominants. Nous avions bien récupéré après la défaite contre les Pays-Bas. Je ne pense pas que le fait que je sois sur le banc ait eu quoi que ce soit à voir avec ce match contre les Pays-Bas. Mais il faut demander au sélectionneur national ce qu'il en est."

Vous voulez montrer à Raphael van der Vaart que vous n'êtes pas "surestimé" ?

"Non, pas du tout. Je pense que j'ai assez prouvé. Pas seulement avec les Diables Rouges, mais aussi avec le Club de Bruges."

Vos contacts avec l'entraîneur national ont-ils changé depuis que votre changement de statut ?

"Non, c'est à peu près la même chose qu'avant. J'ai toujours été très positif à l'égard de l'entraîneur national. Il est honnête envers moi. Il est évident que l'on parle un peu plus du match lui-même."

Devez-vous maintenant tourner le bouton après cette piètre performance contre le Standard ?

"Pas du tout. Nous avons été pris par l'enthousiasme. Normalement, nous avons suffisamment d'expérience pour être présents en championnat le week-end suivant un match européen. Le Standard est dans une très bonne période."

Vous vous reprochez quelque chose ?

"Non, je sais de moi que je fais toujours ce que je dois faire. Je donne toujours tout, à 100 %. Cela peut ne pas se voir parfois à cause de mon style, mais dimanche n'a pas été différent."

Vous avez disputé toutes les minutes de jeu cette saison. Elle pourrait être longue et difficile pour vous, mentalement et physiquement.

"Plus il y a de matchs, mieux c'est. J'aime jouer beaucoup plutôt que de m'entraîner beaucoup. La saison ne fait que commencer. Physiquement et mentalement, je n'ai aucun problème. Le calendrier va devenir encore plus chargé, mais tant que je peux le supporter physiquement, je préfère tout jouer. Et si un problème survient, je le signalerai à temps."

Tu es sûr que tu vas aller à la Coupe du monde ?

"J'ai toujours été là depuis 3 ans et demi, donc je suppose que oui. Mais il pourrait encore y avoir des blessures."

Le président de l'Union Belge a déclaré hier qu'il voulait organiser le Final Four en Belgique si vous vous qualifiez. Est-ce une motivation supplémentaire ?

"Bien sûr, ce serait bien de pouvoir jouer à la maison. Mais maintenant, il faut d'abord penser aux deux matches qui arrivent. Il est inutile d'y penser maintenant. Nous devons d'abord gagner ces deux matches."

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Walfoot.be

Plus de 6321 fans de football se sont déjà inscrits!

Avec la newsletter de Walfoot, vous recevez quotidiennement toutes les dernières news foot concernant vos équipes, compétitions et joueurs favoris, dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous maintenant à la newsletter de Walfoot

Plus de news

Plus de news