Réaction 🎥 Chants, banderole et fumigènes : l'appel à l'aide des supporters du Standard à Westerlo

🎥 Chants, banderole et fumigènes : l'appel à l'aide des supporters du Standard à Westerlo
Photo: © photonews

Les supporters du Standard se sont fait entendre, au quart d'heure de jeu. Une banderole, des chants et des fumigènes, Simon Bourdeaud'hui a dû interrompre la partie quelques instants.

Les supporters du Standard ont fait preuve d'un calme olympien, l'année des 125 ans du club. Les fans du Matricule 16 ont soutenu leurs couleurs contre vents et marées, malgré des prestations déplorables sur le terrain. 

Ils l'avaient mentionné dans un communiqué, Ultras Inferno et PHK04 ne resteront pas aussi calmes jusqu'à la fin de la saison. Ils ont prévu plusieurs actions, notamment pour les matchs à domicile. 

Les supporters du Standard se manifestent à Westerlo

Mais ce samedi soir, les Rouches sont à Westerlo et les supporters présents ont déjà prévu de se faire entendre (et lire). Une première banderole, "La pire saison de notre histoire, une honte pour notre blason : battez-vous ou cassez-vous !", accompagnée de chants "on est là, on est là, même si vous ne le méritez pas." Juste après le 0-1 de Kanga, c'est "le Standard, c'est nous" qui a résonné.

Quelques instants plus tard, ce sont des fumigènes craqués dans la tribune visiteurs qui ont poussé Simon Bourdeaud'hui à interrompre la partie quelques brèves minutes. 

Un véritable appel à l'aide des supporters les plus fervents de notre pays, qui pourraient prochainement voir leur club vendu par 777 Partners

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Inscrivez-vous maintenant Ă  la newsletter de Walfoot

Plus de news

Plus de news