ūüé• La phase qui a d√©cid√© du titre : comment le Club de Bruges a failli tout perdre dans le money time

ūüé• La phase qui a d√©cid√© du titre : comment le Club de Bruges a failli tout perdre dans le money time

Le Club de Bruges a fini par décrocher son 19e titre de champion de Belgique face au Cercle. Mais tout a failli s'écrouler dans les dix dernières minutes.

Le derby brugeois en était à la 81e minute. Tout roulait pour le Club, virtuellement champion de Belgique, mais aussi pour le Cercle, virtuellement directement qualifié pour la Conférence League grâce à sa quatrième place.

Mais les hommes de Miron Muslic ont continué à attaquer, au point d'être à quelques centimètres de priver le Club de son titre. 

Sur un bon coup franc d'Hugo Siquet, Maxim De Cuyper touchait le ballon de la tête mais ne parvenait pas à se dégager correctement, tout profit pour Alan Minda, qui remettait à Lopes Da Silva dans le rectangle. Le milieu de terrain a placé le ballon hors de portée de Simon Mignolet.

Un silence de cathédrale au Jan Breydelstadion...avant l'explosion

Denis Odoi a ensuite tenté le tout pour le tout sur la ligne de but. La confusion a régné dans le Jan Breydelstadion mais il est vite apparu que le ballon avait bien franchi la ligne. Désormais, tout le stade était suspendu à Jonathan Lardot, appelé par le VAR pour revoir le hors-jeu au départ de la phase. 

Après plusieurs revisionnages, l'arbitre était formel : la position illicite de Lopes Da Silva influence bien De Cuyper dans son intervention, un constat suffisant pour annuler le but. Une décision qui apparaît comme correcte mais qui ne manquera pas de faire couler beaucoup d'encre.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Inscrivez-vous maintenant à la newsletter de Walfoot

Plus de news

Plus de news