L'équipe-type des joueurs... qui n'iront pas en Russie
par Pierre Ghislain
Date
0 réaction

Oblak, Robben, Bale... l'équipe-types des absents pour le mondial 2018

L'équipe-type des joueurs... qui n'iront pas en Russie
Photo: © photonews

Le dénouement est proche: 23 nations ont déjà validé leur billet pour le mondial, elles seront une petite vingtaine à se disputer les 9 tickets restants. Mais certains pays savent déjà qu'ils resteront à quai.

Comme tous les quatre ans, plusieurs grandes stars manqueront le rendez-vous russe. L'occasion d'échaffauder une équipe-type qui n'a rien d'exhaustif.

Le gardien

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas pour Jan Oblak. Si dimanche soir, le partage contre l'Ecosse lui confirmait que sa sélection nationale, la Slovénie, ne disputerait pas le mondial, lundi, il apprenait qu'il était l'un des trois seuls gardiens à faire partie de la liste des nominés pour le Ballon d'or, aux côtés de Buffon et Neuer, rien que ça. Un sacré paradoxe pour le gardien slovène, auteur d'une année 2017 monumentale avec l'Atletico Madrid.

La défense

Si l'on partait sur une défense à trois, on pourrait y placer Joël Matip. Le défenseur camrounais de Liverpool n'ira pas au mondial. Pourtant champion d'Afrique en titre, le Cameroun est passé complètement à côté de sa campagne qualificative et fera l'impasse sur le rendez-vous brésilien. Une grande déception pour les Camerounais qui n'avaient raté qu'une seule Coupe du monde depuis 1990.

La sentence est la même pour l'Algérie. Véritables révélations du mondial brésilien, les Fennecs n'ont pas réussi à se qualifier pour le rendez-vous russe. Faouzi Ghoulam, du Napoli, est le second défenseur de notre équipe-type.

Le troisième et dernier? David Alaba. Le défenseur du Bayern manquera lui aussi la Coupe du monde en Russie. Décevante, l'Autriche n'a pas été capable de faire mieux qu'une quatrième place dans le groupe D des éliminatoires européens.

Au milieu

Un milieu de terrain solide emmené par Arturo Vidal. Encore un joueur du Bayern qui manquera au mondial 2018. Battu par le Brésil, la nuit dernière, le Chili de Vidal a vu l'Argentine, la Colombie et le Pérou lui griller la politesse. Pas de Coupe du monde pour le double champion sud-américain en titre.

A ses côtés on retrouve Marek Hamsik. Pourtant deuxième de son groupe, la Slovaquie a eu la mauvaise surprise d'être le moins bon deuxième des éliminatoires en Europe. Avec une sentence sans appel: l'élimination.

Le tri-dent axial est complété par Miralem Pjanic. Absent contre la Belgique, le Turinois a assisté impuissant à l'élimination de sa Bosnie dans le groupe des Diables et de la Grèce.

Devant

En attaque, Gareth Bale et Arjen Robben se partageront les flancs. Le Pays de Galles, pourtant révélation du dernier Euro, s'est fait surprendre par l'Irlande lors de l'ultime journée.

Pour les Pays-Bas, le mal est plus profond. C'est déjà le deuxième grand tournoi consécutif manqué par les Bataves. De son côté, Arjen Robben a déjà pris sa décision: retraite international. On ne verra donc plus le Munichois avec la vareuse Oranje.

Enfin, c'est Pierre-Emeric Aubameyang qui occupe la pointe de cette équipe-type. Dans un groupe avec le Maroc, la Côte d'Ivoire et le Mali, le Gabon n'a pas réussi à tirer son épingle du jeu. L'attaquant du Borussia Dortmund regardera donc le mondial à la télévision.

Sur le banc

Loin d'être exhaustive, cette équipe-type peut également accueillir d'autres stars sur le banc des réservistes. Tim Howard (USA), Riyad Mahrez (Algérie), Edin Dzeko (Bosnie), Alexis Sanchez (Chili) ou encore Henrikh Mkhitaryan (Arménie) sont autant de grands joueurs qui manqueront le mondial.

Et la liste s'allongera encore dans un peu plus d'un mois, puisqu'il y aura forcément des déçus parmi les barragistes.

Commentaires 0 réaction



AddToAny
Il n'a pas encore de réactions
Voir aussi
Comnebol Comnebol
Deviens fan!  1
Primera Division Primera Division
Deviens fan!  216
Chili Chili
Deviens fan!  0
Brésil Brésil
Deviens fan!  13