Analyse Aster Vranckx doit-il quitter Malines cet été ?

Joachim Durand
| 0 réaction
Aster Vranckx doit-il quitter Malines cet été ?
Photo: © photonews

Auteur d'une première saison réussie en Pro League, Aster Vranck attise les convoitises sur le marché des transferts. Pour autant, un départ cet été serait-il vraiment bénéfique pour le joueur ?

Né en 2002, Aster Vranckx a effectué ses débuts en professionnel avec le KV Malines le 9 août dernier alors qu'il n'était âgé que de 16 ans. Après plusieurs mois de compétition, au cours desquels les Sang et Or ont fait sensation en finissant (presque) la saison régulière à la sixième place au classement, le jeune milieu de terrain commence à attirer les regards des observateurs en Europe, et notamment ceux de recruteurs venant de clubs plus ambitieux. Malgré tout, on peut se demander si un départ du joueur cet été est souhaitable ou s'il est préférable qu'il reste à Malines une saison supplémentaire.

Un départ prématuré ?

Bien qu'il ait laissé entrevoir un potentiel intéressant lors de ses apparitions sur les pelouses du championnat belge, Aster Vranckx n'a disputé que 10 matchs toutes compétitions confondues cette saison avec le noyau A des Kakkers, soit un total inférieur à 1000 minutes de jeu (seulement 630). Un chiffre qui n'équivaut même pas à une demi-saison. Qui plus est, il a disputé ces rencontres de manière irrégulière puisqu'il n'a jamais joué plus de cinq matchs à la suite. En effet, le joueur de 17 ans ne s'est révélé que récemment, lors des mois de février et mars, et n'a pas eu l'occasion de confirmer son potentiel sur la longue durée, et notamment durant la phase de playoffs puisque celle-ci devrait être définitivement suspendue dans les jours à venir.

Aussi, alors que le numéro 40 ne dispose que d'une très faible expérience du haut niveau, il a été brusquement stoppé dans son élan par la suspension de la Pro League en raison de l'épidémie de coronavirus. Par conséquent, après plusieurs mois d'arrêt, le natif de Erps-Kwerps va devoir se remettre en forme pour retrouver son meilleur niveau, ce qui devrait prendre du temps. Dans cette optique, un changement de décor cet été, qui impliquerait une adaptation à un nouvel environnement, combiné à l'absence de compétition depuis longtemps, pourrait lui porter préjudice en vue de la saison prochaine.

Vranckx Aster
© photonews

Le KV Malines, le cadre idéal pour poursuivre sa progression

Même si les Sang et Or ont réalisé une saison surprenante, en se hissant jusqu'aux playoffs (théoriquement) alors qu'ils venaient seulement d'être promus, il n'est pas certain que leur état de grâce continue par la suite. En effet, on compte plusieurs cas précédents où l'on a vu des équipes performer durant une saison et s'écrouler ensuite. Ainsi, dans ce genre de situation, l'euphorie ambiante liée à l'effet de surprise a souvent conduit les observateurs à surestimer les niveaux effectifs des joueurs composants ces formations. Par conséquent, on peut se demander si ce n'est pas également le cas pour Vranckx. Sommes-nous en train de surestimer son niveau de jeu ? Une question à laquelle l'international belge U19 pourra répondre en démontrant ses qualités sur la durée.

Une occasion que pourrait lui donner le KV Malines. Même si l'on peut formuler des doutes sur la capacité des Kakkers à rééditer leur niveau de performances la saison prochaine, pour les raisons évoquées précédemment, certains facteurs portent à l'optimisme quant à la capacité du club flamand à favoriser le développement de Vranckx. En effet, il semble que les Sang et Or soient décidés à miser sur leur jeunesse dans le futur comme en témoignent l'intégration de nombreux jeunes dans le noyau A cette saison : Maxime De Bie (19 ans), Arno Valkenaers (19 ans), Mohamed Zeroual (21 ans), etc.

Vranckx Aster

Pour conclure, rester à Malines la saison prochaine parait être la meilleure solution pour Aster Vranckx. En effet, cela lui permettrait de continuer à progresser au sein d'un club qui semble décidé à miser sur sa jeunesse. Aussi, cela lui donnerait l'occasion de démontrer ses qualités sur du plus long terme et d'accumuler de l'expérience avant d'éventuellement changer de décor l'été suivant s'il souhaite franchir un cap...

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos