Analyse Walscout - épisode 5 : cinq pistes défensives pour Anderlecht

Joachim Durand
| 0 réaction
Walscout - épisode 5 : cinq pistes défensives pour Anderlecht

Quelle recrue pour renforcer la défense d'Anderlecht ? Un rédacteur de Walfoot vous propose ses solutions.

À la recherche d'un nouveau profil pour renforcer son secteur défensif, le Sporting n'a toujours pas trouvé la perle rare, à quelques jours de la fin de la période de transferts. Selon les dernières indiscrétions, Anderlecht souhaiterait recruter un défenseur central, gaucher de préférence, afin de disposer d’une option tactique supplémentaire pour composer son arrière-garde. C’est pourquoi, un rédacteur de Walfoot en a profité pour se glisser dans la peau de la cellule de recrutement du club bruxellois, et a choisi de proposer cinq idées de recrutement pour les Mauves.

La piste n°1 : Omar Alderete (23 ans/FC Bâle)

Arrivé en Suisse l’été dernier, Omar Alderete a réalisé un exercice 2019/2020 plus que convaincant pour sa première saison en Europe (48 matchs, 4 buts). Formé au Club Cerro Porteño, au Paraguay, il a ensuite fait ses armes en Argentine, avant de rejoindre le FC Bâle en juillet 2019. Aujourd’hui, le club helvétique est dans une situation sportive et financière délicate, marquée par les démissions successives de Marco Streller et d’Alex Frei, et doit vendre ses meilleurs éléments pour récupérer des liquidités. Une occasion à saisir pour Anderlecht qui pourrait en profiter pour négocier l’indemnité de transfert du défenseur paraguayen à la baisse.

Le joueur à relancer : Karim Rekik (25 ans/Hertha Berlin)

Auteur de bonnes performances avec le club de la capitale allemande entre 2017 et 2019, l’ancien joueur de Manchester City est en perte de vitesse du côté du Hertha. Avec seulement 1470 minutes jouées en 2019/2020, et barré par la concurrence à son poste, il ne fait office que de quatrième choix dans la hiérarchie des défenseurs centraux. Pourtant, le joueur de 25 ans n’est pas dénué de qualités, avec plus d’une centaine de matchs disputés dans l’élite du football européen (Ligue 1, Bundesliga, Eredivisie). Aujourd’hui, sa valeur marchande a considérablement baissé (entre 2 et 4 millions d’euros selon le CIES) et il devrait donc être accessible pour les finances d’Anderlecht, d’autant plus que son contrat se terminera en juin prochain.

Le joueur d’expérience : Adama Soumaoro (28 ans/Lille)

Le défenseur des Dogues aurait également pu appartenir à la catégorie précédente. Prêté au Genoa en janvier dernier, Adama Soumaoro a vécu une saison galère avec seulement 15 matchs joués. De retour à Lille cet été, le joueur de 28 ans ne semble plus entrer dans les plans de Christophe Galtier et il est invité à se trouver un nouveau point de chute. Anderlecht serait alors bien inspiré de se pencher sur son profil. En effet, s’il parvient à retrouver son meilleur niveau, le numéro 23 pourrait devenir un véritable pilier de l’arrière-garde des Mauves ainsi qu’un relais de Vincent Kompany dans le vestiaire, lui qui portait le brassard de capitaine à Lille lors de l’exercice 2018/2019.

La pépite : Denys Popov (21 ans/Dinamo Kiev)

Formé à Kiev, Denys Popov est devenu une véritable référence à son poste en Ukraine, à seulement 21 ans. Fort dans les duels, dur sur l’homme, mais aussi intéressant lorsqu’il s’agit de ressortir le ballon, l’international espoir ukrainien est pratiquement ambidextre. Des qualités qui devraient lui permettre de s’imposer chez les Mauves, que ce soit en tant que défenseur central droit ou en tant que défenseur central gauche. Une polyvalence qui saurait être appréciée. En revanche, si le Sporting veut s’attacher ses services, il faudra faire vite, l’AC Milan étant également attentif à sa situation...

Le pari : Modibo Sagnan (21 ans/Real Sociedad)

Arrivé en Espagne l’été dernier en provenance du RC Lens, Modibo Sagnan n’a porté les couleurs du club de San Sebastian qu’à une seule reprise. En manque de temps de jeu avec le club basque, le défenseur de 21 ans a été prêté au CD Mirandés (en deuxième division espagnole) lors de la seconde partie de saison dernière, où il s'est rapidement fait une place dans le onze de départ. Alors que le joueur est barré par la concurrence à son poste, la Real Sociedad ne devrait pas s’opposer à son départ. Aujourd’hui, sa valeur marchande est estimée à 2,70 millions d’euros. Un tarif abordable pour le Sporting.

Voici donc cinq pistes qui, selon notre rédacteur, mériteraient sans doute d'être étudiées du côté d’Anderlecht. Néanmoins, comme précisé précédemment, il ne s'agit pas d'informations transferts. À notre connaissance, aucun de ces joueurs n'a été cité du côté du RSCA jusqu'à présent.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos