Philippe Montanier : "On pourrait s'apitoyer sur notre sort, mais ce n'est pas l'option qu'on va choisir"

Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction
Philippe Montanier : "On pourrait s'apitoyer sur notre sort, mais ce n'est pas l'option qu'on va choisir"
Photo: © photonews

Ce jeudi soir, le Standard de Liège croisera la fer avec le Lech Poznan lors de la troisième journée de l'Europa League.

Le Standard a fait savoir cette semaine que six joueurs avaient été testés positifs au coronavirus : Laifis, Fai, Shamir, Tapsoba, Sissako et Pavlovic. De quoi perturber la préparation du matricule 16. "Bien sûr que cela perturbe, mais il y a deux façons de voir les choses. Soit on se lamente, soit on fait face à l'adversité. Avec les blessures de Zinho et Jackson et les cas positifs Covid-19 qui déforcent notre défense, on pourrait s’apitoyer sur notre sort, mais on ne le fera pas car ce n’est pas l’option qu’on va choisir. On a des joueurs qui sont motivés et on est prêt à lutter pour ce match", a souligné Philippe Montanier en conférence de presse.

Après ses deux défaites contre les Rangers (0-2) et Benfica (3-0), le Standard n'a plus droit à l'erreur sur la scène européenne. "On est dans la même position que notre adversaire puisqu'on a démarré par deux défaites chacun, donc c’est vrai que ce match est crucial pour les deux équipes", a souligné le technicien français.

Quant à l'idée de faire tourner un peu l'équipe pour privilégier le championnat, c'est non. "L'objectif est d'aligner l'équipe la plus compétitive en tenant compte de plusieurs paramètres, à savoir les aspects techniques et physiques. Il faut prendre nos premiers points au sein de cette compétition", a ajouté l'ancien coach de Lens avant d'évoquer son futur adversaire et ses qualités.

"Le Lech Poznan a effectué de bons matchs sur la scène européenne. Et même aussi contre Benfica et les Rangers malgré leurs défaites. Une équipe qui possède un vrai fond de jeu collectif et qui est très technique. On s'attend à de la possession de leur part ainsi qu'à de la percussion. Ils ont le même niveau que les Rangers donc ce sera un match difficile", a conclu Philippe Montanier.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos