Enfin un nouveau départ pour Ismail Azzaoui ?
Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction

Ismail Azzaoui a retrouvé les terrains avec Willem II

Enfin un nouveau départ pour Ismail Azzaoui ?

Il était l'une des grandes promesses de notre football, mais s'est un peu perdu en route : Ismail Azzaoui espère enfin pouvoir lancer sa carrière en Eredivisie.

Il fait partie des quelques grands talents de la génération belge qui aurait dû succéder à l'actuelle, mais dont quelques fleurons n'ont pas réussi à percer ; on pense naturellement spontanément à Charly Musonda Jr, mais le nom d'Ismail Azzaoui (22 ans) était lui aussi associé à un avenir brillant à ses débuts. Rien ne s'est passé comme prévu, c'est le moins qu'on puisse dire pour l'ancien produit du centre de formation d'Anderlecht, parti à 16 ans pour Tottenham. 

International dès les U15 et phénomène des U17 de Bob Browaeys demi-finalistes de l'Euro U17 (où il finira meilleur buteur, après avoir déjà participé au Mondial U17 2015), Azzaoui opte pour le projet de Wolfsbourg en 2015 et grappille même ses premières minutes de jeu en Bundesliga la saison suivante, s'assied sur le banc en Ligue des Champions face à La Gantoise. Puis, fin 2016, première petite catastrophe : rupture des ligaments croisés, à l'âge de 19 ans.

Azzaoui Ismail

S'ensuit inévitablement une longue revalidation, puis la lumière au bout du tunnel : de retour dès mai 2017 dans l'équipe B, il inscrit un doublé pour son premier match après sa lourde blessure, en Ligue Régionale. Assez logiquement, pour lui permettre de se relancer, Wolfsbourg prête son jeune ailier, qui va enfin vivre une saison pleine : 24 matchs d'Eredivisie en 2017-2018, 4 buts, 6 assists, un temps de jeu irrégulier (titulaire environ un match sur deux) mais une progression encourageante.

Malgré une nouvelle petite blessure en février, Azzaoui espère pouvoir revenir à Wolfsbourg pour enfin faire ses preuves - en vain, puisqu'il n'a toujours pas voix au chapitre. Et alors qu'on se dit que le temps commence vilainement à presser pour le presque ex-espoir, nouvel énorme coup dur, et nouvelle rupture du ligament croisé avec une absence cette fois encore plus longue au programme. Après deux saisons blanches à Wolfsbourg, sans grande surprise, Ismaïl Azzaoui est libéré l'été passé ; il n'a encore que 22 ans, et probablement très faim de football.

Enfin la fin des galères ? 

Brièvement cité du côté d'Anderlecht, qui a déjà tenté le pari de relancer un autre ex-prodige du football belge en la personne de Zakaria Bakkali (et a peut-être été refroidi par l'expérience), Ismaïl Azzaoui a finalement retrouvé l'Eredivisie, où il a ses meilleurs souvenirs. Direction l'Heraclès Almelo, où il a pu faire ses débuts et retrouver les terrains le week-end passé, disputant un peu plus d'une demi-heure face à l'Ajax Amsterdam. 

Difficile, au vu des antécédents médicaux du joueur et de son début de carrière, de se dire que ce nouveau départ est synonyme de fin des galères pour l'un des grands talents de notre football. Mais on ne peut que se réjouir de voir Azzaoui enfin redevenir joueur de football à part entière ...

 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos