L'Antwerp a tout fait de travers, Bruges reprend la tête
Florian Holsbeek
Florian Holsbeek
| 0 réaction

Bruges s'est imposé sur la pelouse de l'Antwerp et reprend la tête du championnat

L'Antwerp a tout fait de travers, Bruges reprend la tête

En un quart d'heure, l'Antwerp s'est tiré non pas une mais deux balles dans le pied. Bruges s'est alors appliquée pour ne pas laisser passer l'aubaine.

Les lendemains européens sont parfois difficiles, et ce dimanche c'est plutôt l'Antwerp qui a la gueule de bois. Si les Brugeois se sont déplacés au Bosuil sans Vormer, Schrijvers et Horvath (positifs au Covid-19), les Anversois ont débuté le match en ayant la tête ailleurs.

Il ne faut en effet que deux minuts à Noa Lang pour trouver Diatta esseulé dans le dos de la défense locale. Ce dernier ne rate pas l'occasion et ouvre le score. C'est la première claque reçue par les hommes d' Ivan Leko, un peu apathiques sur cette action.

Le Great Old va bien réagir, via Juklerod qui trouve le poteau gauche de Mignolet. Cette occasion est un tournant, car quelques minutes plus tard, suite à un mauvais dégagement de Beiranvand, De Ketelaer est arrêté fautivement par Gelin: le carton rouge est sorti, et sur cette deuxième claque les Anversons ont clairement tendu l'autre joue.

Mine de rien, il reste encore 75 minutes et cette rencontre semble jouée. Jusqu'à la pause, les locaux essaient de ne pas prendre l'eau et les Brugeois gèrent ces 45 premières minutes avec brio. Le deuxième but ne tombe cependant pas, la faute à la précipitation mais aussi au poteau sur une volée d'un autre monde de Noa Lang.

Dans le vestiaire, Leko a certainement dû mettre en place un plan tactique... qui tombe à l'eau dès le début du second acte. La faute à un corner, à un ballon qui termine dans les pieds de Rits qui de l'entrée du rectangle ajuste le gardien adverse (0-2). Les joueurs de Leko ont la tête basse, le Croate est dépité car il le sait: cette fois la rencontre est terminée.

Dans ce duel, Bruges aura joué un match correct, appliqué, organisé, avec un pressing empêchant Refaelov et Haroun d'avoir le ballon ce qui a beaucoup embêté la construction du jeu par l'arrière mis en place par Leko. Avec ces trois points, les hommes de Clement sont à nouveau en tête de la Pro League avant le déplacement à Malines.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos