Cinq choses à savoir sur Kristoffer Olsson, le remplaçant d'Albert Sambi Lokonga

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
Cinq choses à savoir sur Kristoffer Olsson, le remplaçant d'Albert Sambi Lokonga
Photo: © photonews

À peine parti, Albert Sambi Lokonga a été remplacé par un international suédois : Kristoffer Olsson, débarqué de Krasnodar un peu à la surprise générale. Un joueur qui a sa petite réputation, mais reste plutôt méconnu par chez nous.

Formé à Arsenal ... et équipier de Vermaelen le temps d'un match 

Clin d'oeil du destin : alors qu'Albert Sambi Lokonga a quitté Anderlecht pour Arsenal, son remplaçant - du moins celui qui est présenté comme tel - a fait ses classes ... à l'Academy des Gunners, qu'il rejoint en 2011 en provenance de Norrköping (Suède). Kristoffer Olsson vient juste d'avoir 16 ans, et fera alors son chemin dans les classes d'âge londoniennes, disputant la Youth League en 2013-2014 avec le brassard de capitaine. À ses côtés, des garçons comme Gnabry, Maitland-Niles ou Bellerin.

Si Olsson finira par devoir aller chercher du temps de jeu loin d'Arsenal, il obtiendra du temps de jeu en équipe A : le 25 septembre 2013, il dispute un 3e tour de Coupe de la Ligue face à WBA, montant au jeu pour 35 minutes. Les Gunners l'emporteront aux tirs au but (1-1, 4-5apt) et Olsson transformera son essai. Détail intéressant : le capitaine d'Arsenal lors de ce match était un certain ... Thomas Vermaelen. 

Kristoffer Olsson fête la victoire au Jan Breydel (1-3) avec Paul Onuachu (à droite)

Quelques vieilles connaissances à Midtjylland 

C'est une fois de retour en Scandinavie que Kristoffer Olsson jouera enfin, s'imposant avec le club danois de Midtjylland d'abord en prêt, puis à titre définitif, de 2014 à 2017. De quoi croiser de nombreuses têtes qui deviendront bien connues en Belgique telles qu'Alexander Sorloth et Paul Onuachu sous la direction ... de Jess Thorup, futur coach de La Gantoise. Il aura également le privilège de se voir brièvement mis en concurrence avec un certain Rafael Van der Vaart, passé pour une pige au Danemark. 

Lior Refaelov et Kristoffer Olsson se sont déjà croisés ... 

Durant cette période danoise, Olsson découvrira l'Europa League et se frottera déjà au football belge, puisqu'il affrontera le Club de Bruges en poules en 2015. Titulaire, il en gardera un bon souvenir puisque les Danois l'emportent au Jan Breydel (1-3) et partagent à Herning (1-1). Malheureusement pour le nouveau joueur d'Anderlecht, il terminera sa période danoise sur une note amère, perdant progressivement sa place et devant finalement retrouver la Suède et l'AIK Solna pour se relancer. 

Champion d'Europe avec Isaac Kiese Thelin 

Kristoffer Olsson est un talent suédois suivi passé par toutes les équipes nationales d'âge, et membre de la génération d'Espoirs ayant remporté l'Euro 2015 en Tchéquie un peu à la surprise générale. Malheureusement pour lui, et alors qu'il deviendra un véritable cadre des U21 juste après la compétition (et même le capitaine de sa génération), une fracture du péroné dont il se remet à peine le prive de toute minute de jeu, et il assiste du banc au titre de ses équipiers. 

Il cotoie cependant plusieurs joueurs bien connus durant cet Euro : la sensation de l'Euro 2020, Alexander Ishak, le défenseur central de ManU Viktor Lindelöf mais aussi un certain ... Isaac Kiese Thelin, qu'il croisera encore souvent par la suite en équipe A. Et qu'il retrouve donc à Anderlecht

Du respect pour Podolski, pas perturbé par Zlatan 

De son passage à Arsenal à ses apparitions en sélection nationale, Kristoffer Olsson a naturellement cotoyé du beau monde. Lors d'un questions-réponses avec les lecteurs du quotidien Aftonbladet en 2020, Olsson, alors joueur du FK Krasnodar, se voyait notamment demander par de nombreux supporters de l'AIK s'il reviendrait au club ... mais a aussi révélé le nom de la star qui l'avait le plus marqué dans ses jeunes années : Lukas Podolski, croisé à Arsenal. "Quand vous arriviez des équipes de jeunes, il ne vous laissait pas croire que vous étiez quelqu'un. Il aboyait sur certains, il y allait à fond dans les duels. Il était un peu fou", raconte Olsson

Olsson Kristoffer
© photonews

"C'est bien de connaître sa place d'entrée de jeu. Même s'il faut un équilibre et être quand même accueillant", concédait le nouvel anderlechtois. Concernant un autre énorme caractère, à savoir Zlatan Ibrahimovic, Kristoffer Olsson s'est également exprimé - nous sommes alors en novembre 2020 - concernant les critiques d'un Zlatan alors retraité international à l'égard de la sélection suédoise. "Ca ne doit pas affecter l'équipe nationale. Bien sûr, ce qu'il dit fait parler, mais il a quitté la sélection. Zlatan restera à jamais le plus grand joueur de l'histoire de la Suède, mais tout le monde sait qu'il a fait sa part du travail et qu'il est désormais retraité. S'il veut s'amuser et nous critiquer, il peut le faire", concluait Olsson. Ibrahimovic est depuis sorti de sa retraite, mais n'a pas pu participer à l'Euro 2020 suite à une blessure. 

Un Euro 2020 inespéré 

À quelques semaines de l'Euro, Kristoffer Olsson a droit à un bel hommage : le prestigieux Guardian raconte son histoire à travers un article "focus" intitulé "Kristoffer Olsson, un playmaker qui brise le moule suédois au milieu de terrain" (à lire ici pour les anglophones). Et pour cause : Olsson, pas très grand et pas le plus puissant physiquement, n'est pas un médian suédois "typique", et s'impose en sélection justement quand la Suède décide de se reposer sur un milieu de terrain plus joueur et moins basé sur le physique. 

Après avoir terminé la saison en demi-teinte à Krasnodar, Olsson arrivait à l'Euro entouré de points d'interrogation, car comme le souligne à l'époque le Guardian : "Personne dans le groupe suédois ne peut remplir sa fonction comme il le fait". Si l'Euro du nouveau joueur d'Anderlecht sera assez anonyme en poules, il sera solide par la suite, maillon indispensable d'une équipe clairement plutôt basée sur le collectif que le talent individuel. L'Euro de la Suède était inespéré, comme celui d'Olsson, qui a tapé dans l'oeil de Peter Verbeke. En espérant que sa saison confirmera que sa carrière est désormais lancée. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos