Enfin le "vrai" Yari Verschaeren ?

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
Enfin le "vrai" Yari Verschaeren ?

Il était l'un des meilleurs Mauves sur le terrain, comme après sa montée face à Malines : Yari Verschaeren retrouve les jambes de ses ... 18 ans.

Pendant de longs mois, il a été critiqué, ici-même également, pour des matchs poussifs, pour une perte d'explosivité évidente (et encore présente en ce début de saison), et même la saison passée, lorsqu'il avait de loin les meilleurs statistiques offensives du RSCA derrière Lukas Nmecha, les chiffres cachaient un légèr mal-être chez celui qui a été renommé, dans un savant exercice de communication de la part du RSCA au moment où son étoile pâlissait, "The Kid"

C'était oublier que le feu follet qui avait épaté à ses débuts n'avait alors que 18 ans, et qu'il n'avait commencé à s'éteindre qu'après un rude tacle et une blessure des ligaments subie ... à Sclessin, blessure qui l'a tourmenté depuis avec une rechute en décembre 2020. Yari Verschaeren avait traversé une période de doute, et sa situation contractuelle n'aidait pas non plus à rendre le public patient. Anderlecht a bien géré le dossier et en est récompensé cette saison avec un Verschaeren qui, enfin, retrouve ses jambes ... de 18 ans. 

"Yari est intelligent" 

Aligné dans un rôle libre à Sclessin, Verschaeren a été le meilleur anderlechtois sur le plan offensif, malgré le but de Refaelov. C'était également sa première titularisation en championnat depuis un mois. "J'avais un problème de luxe en arrivant dans ce match, car tout le monde ou presque avait marqué contre Malines", souriait Vincent Kompany. "Ca s'est joué à l'entraînement, et comme Benito avait subi un petit coup lors du dernier match, c'était le bon moment pour relancer Yari". 

Un Verschaeren jamais tant à son aise que lorsqu'il ne s'enferme pas sur le flanc. "Je ne sais pas si c'est son meilleur poste. C'est une question de profils. Si je fais entrer Amuzu, il amènera le danger de plus loin. Je ne peux pas demander à Yari ce que je demande à Benito", souligne le coach anderlechtois. "Yari est intelligent, il s'adapte au système, qu'il connaît bien". On serait surpris de voir le jeune Diable quitter le 11 dans les matchs suivants. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos