Quid de Marco Kana ? "S'il y a une méforme ou une blessure, il recevra sa chance"

Quid de Marco Kana ? "S'il y a une méforme ou une blessure, il recevra sa chance"

Il y a deux ans, Marco Kana décrochait sa première titularisation en championnat, face à Saint-Trond, et la fêtait d'un but. Aujourd'hui, le jeune défenseur serait heureux d'une présence dans le groupe face aux mêmes Canaris.

L'évolution de Marco Kana est probablement l'un des cas les plus décevants à Anderlecht depuis le lancement du nouveau projet au slogan clair - In Youth We Trust. Le jeune défenseur central paraissait faire partie des plus prometteurs du lot, grappillant 17 matchs pour sa première saison, mais avait progressivement goûté au banc, pour finalement perdre sa place dans le groupe la saison passée. Vincent Kompany voit en Kana un milieu défensif plutôt qu'un défenseur central et la concurrence à ce poste a fait reculer le produit de Neerpede dans la hiérarchie. 

Cette saison, Kana n'a pas encore pu fouler la pelouse une seule fois en Pro League. Sa présence dans le groupe dimanche, deux ans (presque jour pour jour) après sa première titularisation en D1A face à ... Saint-Trond, serai déjà une surprise. "Je ne veux pas trop évoquer les cas individuels. Il y a entre 15 et 20 joueurs de Neerpede qui travaillent avec le groupe chaque semaine, c'est énorme", souligne Vincent Kompany au moment d'évoquer le cas Marco Kana en conférence de presse. 

C'est une question de temps pour les jeunes de Neerpede 

"Pour chacun d'entre eux, on  essaie d'établir un plan de développement, de leur faire comprendre objectivement pourquoi ils n'ont pas encore leur place dans le onze ou le groupe", continue le coach du RSCA. Ce qui est donc apparemment le cas de Kana. "Marco et tous les gars de Neerpede travaillent dur et sont persévérants. C'est une question de temps", relativise Kompany. 

Autre point important : le championnat Espoirs, crucial cette saison et où Kana est un pilier de l'équipe qui doit décrocher l'un des quatre tickets pour la D1B réformée. "On suit les performances des U21 et peut-être qu'un jour, il y aura une blessure, une méforme au sein du groupe A. À ce moment, on leur offrira le temps de jeu qu'ils méritent", conclut Vincent Kompany. Patience, donc, pour Marco Kana - et pour les autres ... 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos