"Domenico Tedesco est un peu un mix entre Van Bommel et Simeone"

Florent Malice
Florent Malice depuis le Jupiler Media Village
| 0 réaction
"Domenico Tedesco est un peu un mix entre Van Bommel et Simeone"
Photo: © photonews

Arthur Vermeeren s'est présenté en conférence de presse ce samedi, deux jours avant Belgique-Slovaquie. Le médian de l'Atlético Madrid a parlé longuement de son expérience espagnole.

Quand il a rejoint l'Atlético Madrid l'hiver dernier, Arthur Vermeeren (19 ans) savait qu'il prenait un risque : celui de ne pas jouer énormément, et ce à 6 mois de l'Euro 2024. "Compte tenu de mon temps de jeu, j'étais surpris de ma sélection. Mais le coach m'a confirmé sa confiance, a dit que ça ne changeait rien pour lui, et ça fait du bien", se réjouit le jeune milieu de terrain ce samedi en conférence de presse.

Bien sûr, Vermeeren "aurait aimé jouer plus" chez les Colchoneros, mais il relativise. "Tout se passe bien et j'ai beaucoup appris. Le football, ce n'est pas juste sur le terrain que ça s'apprend. J'ai progressé dans la tête, aussi", assure Arthur Vermeeren. 

Vermeeren parle déjà espagnol 

Sur le plan physique, aussi, il estime avoir "fait quelques pas en avant". "L'intensité est bien plus élevée ici. Il faut tout faire plus vite, pas seulement les gestes mais aussi réfléchir plus vite. Ca s'apprend pas-à-pas à l'entraînement", continue-t-il. "C'était un choix difficile mais je savais que cette demi-année allait m'apprendre beaucoup et me faire progresser en vue de la suivante".

Vermeeren Arthur
© photonews

Car l'adaptation depuis la Pro League est bien nécessaire. "La différence de niveau est encore plus grande que je le pensais", concède Vermeeren. "À chaque seconde, tu dois être affûté. Mon espagnol ? Il s'améliore (sourire). Je ne dirais pas que c'est très bon, mais à l'entraînement, je n'ai pas besoin de traduction, je comprends tout ce que j'ai à faire".

Van Bommel, Simeone et Tedesco 

À seulement 19 ans, Arthur Vermeeren a déjà connu trois coachs, et non des moindres : Mark Van Bommel, Diego Simeone et Domenico Tedesco. Mais quels sont leurs styles respectifs ? "Mark Van Bommel parle beaucoup individuellement avec les joueurs, veille vraiment à l'ambiance au sein du groupe", entame le jeune Diable.

tedesco
© photonews

"Simeone est très fort tactiquement et très exigeant avec ses joueurs, mais aussi très fort pour les motiver". Quant à Domenico Tedesco, il serait un mélange des deux, selon Vermeeren : "C'est un peu un mix, je dirais. Il va laisser les joueurs s'exprimer, donner leurs impressions et s'exprimer. Il écoute beaucoup ses joueurs, il y a une vraie communication". 

Bien sûr, ça ne veut pas dire que la voix de Vermeeren, l'un des "petits nouveaux", a autant de poids que celle de Lukaku ou De Bruyne. "Peut-être pas", concède le Colchenero avec un petit sourire. "Mais je crois que n'importe quel joueur, même un jeune, s'il a une idée, peut l'amener au sein du groupe et nous en discuterons ensemble". 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Inscrivez-vous maintenant à la newsletter de Walfoot

Plus de news

Plus de news