L'Union Belge fait le point sur l'enquête du Footgate et espère un dénouement "à court terme"

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
L'Union Belge fait le point sur l'enquête du Footgate et espère un dénouement "à court terme"
Photo: © photonews

L'Union Belge a publié un communiqué faisant le point sur l'enquête liée aux rencontres ayant opposé le KV Malines à Waasland-Beveren et l'AS Eupen à l'Excel Mouscron lors de la saison 2017-2018.

Le dénouement de l'Opération Mains Propres, ou du moins du volet concernant les matchs potentiellement truqués, pourrait bien être clos sous peu. L'URBSFA a publié un communiqué faisant le point sur l'enquête en cours et concernant la lutte contre la relégation lors de la saison 2017-2018, plus précisément les rencontres KV Malines - Waasland Beveren et AS Eupen - Excel Mouscron. 

Cent-trente personnes furent auditionnées et 35 pièces amenées au dossier pénal, précise ce communiqué, qui assure que l'enquête en est à sa "phase finale" et pourrait être close à court terme. 

Décision avant le 30 juin ? 

Les étapes futures seront l'établissement du rapport par le coordinateur d'instruction qui décidera de renvoyer ou non les parties devant la Commission des Litiges ; un appel aurait lieu devant la Cour Belge d'Arbitrage du Sport le cas échéant. Dans tous les cas, l'Union Belge espère une décision pour le 30 juin au plus tard. 

Voici le communiqué en intégralité : 

Enquête disciplinaire de l’URBSFA : update

L’URBSFA dresse un état des lieux et précise les étapes futures dans le cadre de son enquête disciplinaire liée à des faits éventuels de falsification de matches dans le cadre de la lutte contre la relégation de la Division 1A la saison passée.

Pour rappel, celle-ci, qui est chapeautée par Ebe Verhaegen, coordinateur d’instruction du Parquet UB, a été lancée en novembre 2018.

État des lieux

L’enquête a trait aux matches Yellow-Red KV Mechelen - KV RS Waasland-SK Beveren et KAS Eupen - Royal Excel Mouscron de la dernière journée de la compétition régulière de la saison 2017-2018. En tout, 130 personnes ont été auditionnées : il s’agit de joueurs, d’agents, d’administrateurs, d’entraîneurs et de l’ensemble du corps arbitral (à l’exception du VAR) des Divisions 1A et 1B. Le coordinateur d’instruction confirme avoir reçu une liste de 35 pièces du dossier pénal, qui permettra de vérifier des éléments du dossier disciplinaire. L’enquête disciplinaire en est à sa phase finale et pourra être clôturée à court terme.

Étapes futures

Le coordinateur d’instruction établira son rapport et renverra ou non, en concertation avec le Procureur fédéral, le dossier à l’instance compétente. Une éventuelle poursuite sera traitée par la Commission des Litiges d’Appel pour le Football Professionnel, laquelle siègera en première instance. Si appel il devait y avoir, il serait traité par la CBAS (Cour Belge d’Arbitrage pour le sport).

Le but est d’avoir une décision définitive le plus vite possible et au plus tard pour le 30 juin. Il est à souligner que dans l’attente d’une décision disciplinaire, nos compétitions continuent à se dérouler normalement.

Dans l’intérêt de l’enquête disciplinaire, L’URBSFA ne fera aucun autre commentaire pour le moment eu égard à celle-ci.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos