Des retrouvailles "sans esprit de revanche" pour Arthur Theate contre le Standard

Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction
Des retrouvailles "sans esprit de revanche" pour Arthur Theate contre le Standard
Photo: © photonews

S'il est aussi passé par l'école des jeunes de Genk, c'est au Standard qu'Arthur Theate a suivi la majeure partie de sa formation. Le déplacement de ce dimanche, au Standard, avec le KVO sera forcement spécial pour le latéral gauche ostendais. Mais il n'ira pas à Sclessin pour prendre sa revanche.

Passé par les U17, les U19 et l'équipe réserve du Standard, Arthur Theate n'a toutefois jamais su percer en bord de Meuse. Et c'est finalement avec le KV Ostende, où il est arrivé en début de saison, qu'il a vu sa carrière décoller. 

100% de temps de jeu et un but

Le déplacement de dimanche sera donc particulier pour le latéral gauche ostendais. "Mais je n'aurais pas d'esprit de revanche", affirme-t-il sur le site officiel de son club. "Bien sûr, j'aurais aimé recevoir ma chance au Standard. Mais ça arrive dans le football. Chaque footballeur trace sa propre route. La mienne m'a mené à Ostende. Je m'entends assez bien avec Landry Dimata qui a connu la même chose que moi et qui a explosé ici."

Un exemple qu'Arthur Theate est d'ailleurs en train de suivre. Arrivé à la Côte cet été, il s'est directement imposé dans le onze de base d'Alexander Blessin. Il fait d'ailleurs partie des rares joueurs de champs qui affichent encore 100% de temps de jeu en Pro League. Et il a ajouté à ce bilan, son tout premier but chez les pros, contre Mouscron, le 4 octobre.

Les Diablotins, la cerise sur le gâteau 

Un départ idyllique, dans une équipe qui tourne bien et avec un coach qui lui fait confiance: Arthur Théate ne pouvait sans doute pas rêver mieux. Ses prestations ne laissent personne indifférent. Régulièrement appelé en équipe nationale depuis la catégorie  U15, le néo-Ostendais a convaincu Jacky Mathijssen, qu'il côtoyait déjà chez les U19, et célébré sa première sélections avec les Diablotins, début octobre.

C'est donc en pleine forme et en pleine confiance qu'il retrouvera ses anciennes couleurs, à Sclessin ce dimanche. Pour grappiller les trois points? Il y croit. "Quand nous sommes à 100% et que nous gagnons les duels, on peut battre tout le monde. Mais nous devrons bien mieux démarrer la rencontre que la semaine dernière contre Zulte Waregem."

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos