Les coaches belges en Pro League: on demande le 50-50

Les coaches belges en Pro League: on demande le 50-50
Photo: © photonews

Est-ce que les coachs belges ont encore la cote en Pro League ?

Il y a quelques jours, Yves Vanderhaeghe s’est exprimé sur le sujet dans Sport/Foot Magazine : "Pourquoi est-ce qu’un coach étranger ferait du meilleur travail qu’un coach belge ?", s’est demandé le coach d’Ostende.

Rebondissant sur cette déclaration, on peut déjà se demander combien de coaches belges sont en D1A. Réponse : la majorité puisqu’il y a 10 Belges à la tête des clubs :Hein Vanhaezebrouck, Edward Still, Marc Brys, José Jeunechamps, Karel Geraerts, Carl Hoefkens, Wouter Vrancken, Felice Mazzù, Yves Vanderhaeghe et Jonas De Roeck. Cela fait 55%.

Vanhaezebrouck

On peut donc dire que globalement, même si de plus en plus de clubs passent sous pavillon étranger, les coaches belges ont encore la cote dans notre pays. Maintenant est-ce que ce sont les coaches belges qui remportent des titres.? Pour y répondre, prenons les 10 dernières années.

10 titres, 5 pour des coaches belges : un pour Vanhaezebrouck avec La Gantoise, un pour Preud’homme avec le Club de Bruges, trois pour Philippe Clement (un avec Genk et deux avec le Club).

Pour la Coupe de Belgique, c’est un ratio de 6 victoires belges sur les 10 dernières éditions : Peter Maes (Lokeren), Preud’homme (Club de Bruges), Yannick Ferrera (Standard), Dury (Zulte Waregem), Vrancken (Malines) et Vanhaezebrouck (La Gantoise)

Si on doit donc répondre à la question de Vanderhaeghe : non, les coaches étrangers ne font pas du meilleur travail que les coaches belges.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus de news

Plus de news