A deux mois du Mondial, comment se portent les futurs adversaires des Diables ?

Antoine Bourlon
| 0 réaction
A deux mois du Mondial, comment se portent les futurs adversaires des Diables ?

Petit tour d'horizon de l'état de forme actuel des futurs adversaires des Diables Rouges à la Coupe du monde.

Vainqueur contrasté du Pays de Galles puis vaincu impuissant des Pays-Bas, la Belgique a ainsi conclu sa trêve internationale avec presque autant de doutes, voire plus, qu'avant de la démarrer. De nombreuses incertitudes persistent, tant concernant les joueurs qui seront de la partie, le potentiel onze de base, l'état global de forme mais aussi de mental du groupe, que concernant Roberto Martinez lui-même. 

A moins de deux mois du début de la Coupe du monde, il est alors important de sonder les futurs adversaires des Diables en poules. 

Premièrement, la Croatie. Sans doute notre plus gros morceau. Les coéquipiers de Luka Modric n'ont plus perdu depuis leur défaite 0-3 en ouverture de la Ligue des nations contre l'Autriche. Les hommes de Zlatko Dalic ont réalisé un 6 sur 6 en ce mois de septembre en battant le Danemark (2-1) puis l'Autriche (1-3). Ainsi, la Croatie s'est qualifiée pour le Final four de la Ligue des nations, idéal pour la confiance avant de s'envoler pour le Qatar. On remarquera que la Croatie a même pu se passer de Luka Modric lors du premier match, peut toujours compter sur ses stars (Perisic, Kovacic, Brozovic,...), ses nouvelles pépites (Sosa, Majer, Stanisic, Sutalo,...) et possède d'une importante profondeur de banc. 

Passons ensuite au Canada. La "hype" autour des Canucks ne s'est pas réellement calmée depuis leur qualification retentissante. Les Canadiens ont ainsi joué deux matchs amicaux en ce mois de septembre, face au Qatar, futur pays-hôte (victoire 0-2) puis face à l'Uruguay (défaite 0-2). Malgré cette défaite, la 4e en 2022, les Maple Leafs semblent assez sereins. En difficulté à Bruges, Cyle Larin - meilleur buteur de l'histoire de la sélection - a marqué contre le Qatar et a pu profiter de ce grand bol d'air. L'autre Brugeois, Tajon Buchanan, est sur le point de revenir et devrait être fit d'ici le début de la compétition. Souvent esseulé sur le front de l'attaque au sein d'un LOSC irrégulier en ce début de saison, l'ex-Gantois Jonathan David a de nouveau marqué en sélection.

Enfin, le Maroc, sans doute l'équipe qui a connu le plus de changements dernièrement. Après le limogeage d'Halilhodzic, c'est Walid Regragui qui a repris le flambeau. Ainsi, le Maroc rentre, comme le mentionnait le célèbre journal L'Equipe, dans "une nouvelle ère". Vainqueurs du Chili (2-0) puis tenus en échec par le Paraguay ce mardi (0-0), les Lions de l'Atlas sont toujours, selon les dires de leur sélectionneur, "à la recherche de régularité". Ils pourront - sauf surprise ou blessure - à nouveau compter pleinement sur des joueurs qui étaient rentrés en conflit ouvert avec Halilhodzic, à savoir Ziyech (Chelsea), Mazraoui (Bayern) ou encore Harit (Marseille). Amallah, ressucité avec le Standard, n'a pas joué lors du second match, tandis que Tissoudali est d'ores et déjà out. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Walfoot.be

Plus de 7657 fans de football se sont déjà inscrits!

Avec la newsletter de Walfoot, vous recevez quotidiennement toutes les dernières news foot concernant vos équipes, compétitions et joueurs favoris, dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous maintenant à la newsletter de Walfoot

Plus de news

Plus de news