Eden Hazard relativise : "Si je suis mauvais contre le Maroc, on dira encore que je suis fini"

Eden Hazard relativise les critiques à la veille de Maroc-Belgique

Eden Hazard relativise : "Si je suis mauvais contre le Maroc, on dira encore que je suis fini"
Photo: © photonews

Eden Hazard était en conférence de presse à la veille de Maroc-Belgique, après son bon match contre le Canada. Le capitaine des Diables est comme à son habitude resté très calme.

Comme un symbole, la première question pour Eden aura été...en espagnol, et le joueur du Real Madrid y aura répondu dans la même langue avec aisance. Le sujet en était ses sensations après avoir joué une heure, soit plus que ce qu'il a reçu cette saison avec le Real. "Pour le moment, je me sens très bien. J'ai joué 60 bonnes minutes, même si on peut clairement mieux faire collectivement. Je suis prêt pour le prochain match, je suis très bien suivi sur le plan physique ici", assure Hazard avec le sourire. "Maintenant, ce deuxième match arrive quatre jours après le premier, on verra ce que ça donne, mais je suis heureux d'être sur le terrain".

Les critiques ? Ca fait partie du football 

La suite se fera en français, et Eden Hazard va notamment revenir sur un aspect assez neuf pour lui : les critiques subies récemment, et qu'il a dû gérer. "Nouveau, je ne sais pas. Mes deux premières années ici, ça n'était pas tout rose, vous savez (rires). Mais vous me connaissez, je n'y prête aucune attention. Les gens parlent, c'est comme ça. C'est le job de la presse. Il y aura toujours des critiques, c'est le football", relativise le capitaine des Diables. "Et les critiques, je les ai comprises après Belgique-Egypte. Puis maintenant, ça a été bon, donc les gens disent le contraire. Si je suis mauvais contre le Maroc demain, ce sera encore "Eden est fini", c'est le jeu".

 Eden a en tout cas très bien réussi une chose face au Canada : obtenir des fautes, sa grande spécialité - il est l'un des joueurs ayant subi le plus de fautes au monde depuis 2014. "Si je crée des fautes, c'est que j'ai la balle, tant mieux (sourire). Les joueurs comme Neymar, comme Vinicius, comme moi, ça fait partie de notre jeu. Tant que c'est une faute correcte, ça va. Même si j'aimerais que les adversaires prennent plus de cartons jaunes quand ils en font", reconnaît Hazard, qui n'a de son côté plus de craintes. 

"Les années de blessures ont été difficiles mentalement, mais tout ça est derrière moi", conclut-il. "J'ai juste envie de reprendre du plaisir sur le terrain, maintenant que tout est rentré dans l'ordre. À moi de prouver que je suis toujours un bon joueur". 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Walfoot.be

Plus de 7839 fans de football se sont déjà inscrits!

Avec la newsletter de Walfoot, vous recevez quotidiennement toutes les dernières news foot concernant vos équipes, compétitions et joueurs favoris, dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous maintenant à la newsletter de Walfoot

Plus de news

Plus de news