Analyse Des Diables presque tous catastrophiques : les notes de Belgique-Slovaquie

Florent Malice
Florent Malice depuis la Frankfurt Arena
| 0 réaction
Des Diables presque tous catastrophiques : les notes de Belgique-Slovaquie
Photo: © photonews

Rien à sauver, ou presque, du match inaugural des Diables Rouges dans cet Euro 2024. Tous, ou presque, sont passés à côté de leur sujet à divers égards. Voici nos notes.

Casteels (8)

Le seul à n'avoir rien à se reprocher : sans lui, les Diables étaient menés 0-2 à la mi-temps. Un arrêt... digne de Thibaut Courtois, qui peut le mettre en confiance à titre individuel. C'est déjà ça...

Carrasco (4)

Yannick Carrasco mérite un peu d'indulgence pour avoir eu à se dépatouiller à un poste fort inattendu. Censé apporter les garanties défensives qui manquent (?) à un De Cuyper, il a laissé des espaces dans son dos, exploités à plusieurs reprises, et contrairement à ce que le Brugeois aurait pu faire, il n'a rien amené devant, trop timoré. Une très bonne passe à Lukaku à noter en fin de mi-temps. 

Debast (5)

Défensivement, on ne peut rien lui reprocher. Mais son placement à gauche de la défense a totalement privé la Belgique de son jeu long. Aucune prise de risque. 

Casteels   Koen
© photonews

Faes (6)

Pas à blâmer sur le but car Doku le piège, Wout Faes a un fait un match correct dans son style, tout en sorties dangereuses et en prises de risque dans ses tacles, globalement à bon escient. A tenté les longs ballons que Debast n'osait pas tenter. Du Wout Faes. 

Castagne (5)

Timothy Castagne a contré quelques centres dangereux en première période, puis a fait parler son expérience quand Debast et Faes paniquaient un peu. Loin d'être le plus mauvais sur le terrain. 

Onana (4,5)

Bien moins omniprésent qu'à l'accoutumée, même s'il s'est offert quelques beaux tacles toutes jambes dehors. N'a pas eu assez de personnalité dans son jeu quand il fallait pousser... mais a bien failli donner un assist. Son jeu aérien en situations à débloquer peut être précieux. 

Mangala (4)

Forcé de prendre une jaune sur une erreur de Trossard, il a joué avec le frein à main et est rapidement sorti en seconde période. Un match terne dans l'ensemble. La bataille de l'entrejeu était la clef et  n'a pas été gagnée. 

De Bruyne Kevin - rode duivels
© photonews

De Bruyne (5)

Il s'est battu, notamment en mettant la pression sur Dubravka à plusieurs reprises. Ses ouvertures sur le côté ont parfois éclairé le jeu, comme ses tentatives de combinaison plein axe. Mais dans l'ensemble un match sans génie.

Trossard (1)

Il a bien choisi son moment pour offrir son pire match, et de loin, sous le maillot belge. Une prestation calamiteuse lors de laquelle il a littéralement tout raté, de A à Z. Même replacé à droite en seconde période, le Gunner n'a pas sorti la tête de l'eau et aurait dû sortir bien plus tôt. 

Doku (3) 

Bien sûr, sur un dribble, il peut faire la différence. Mais il ne l'a pas assez faite, faisant trop souvent les mauvais choix dans le dernier geste... et, surtout, il y a cette passe mortelle pour Wout Faes, qui coûte le but encaissé. 

Lukaku (5)

Que peut-on reprocher à un attaquant qui a trouvé par deux fois le chemin des filets mais a vu ses deux buts refuser pour, chaque fois, un détail ? Lukaku n'a pas pesé outre mesure dans le jeu, a terriblement manqué de précision dans ses combinaisons et a perdu des face-à-face avec Dubravka... mais à deux détails près, il est encore le sauveur. 

(Openda, Bakayoko : 6) 

Montés au jeu avec énormément d'envie de bien faire, et Openda aurait pu s'offrir cette action décisive qu'il cherche depuis si longtemps sous Tedesco. Ils ont gagné des points. 

(Non notés : Lukebakio, Tielemans)

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Inscrivez-vous maintenant à la newsletter de Walfoot

Plus de news

Plus de news