Penalty généreux, panenka, boulette, et Messi en feu: spectacle et deux Belges de plus en quarts
par Pierre Ghislain
Date
0 réaction

Ligue des Champions: le Barça tranquille contre Lyon,

Penalty généreux, panenka, boulette, et Messi en feu: spectacle et deux Belges de plus en quarts

Avec Divock Origi quelques minutes, Liverpool est allé chercher sa qualiffication pour les quarts de finale sur la pelouse du Bayern. Soirée moins festive pour Jason Denayer et Lyon, qui ont pourtant fait douter le Barça de Messi, avant de craquer dans les 20 dernières minutes.

Deux buts, deux asssists: Messi répond à Ronaldo

Tenus en échec par Lyon et Denayer à l'aller, les Blaugrana avaient besoin de se rassurer, il leur aura fallu une demi-heure pour tuer le match. Et Jason Denayer, impérial à l'aller, est impliqué, malgré lui, sur le premier but des Catalans. Une faute pas si évidente que ça sur Suarez et un penalty transformé par Lionel Messi d'une jolie Panenka: la soirée commençait bien au Camp Nou.

Le Barça était lancé. Et Lyon, qui a en plus perdu son gardien sur blessure, semblait avoir laissé passer sa chance. A la demi-heure, c'est Coutinho, servi par Suarez, qui pensait mettre défintiivement Barcelone à l'abri.

Mais c'était sans compter sur la réduction du score de Toussard à une demi-heure du terme. Le Barça a tremblé, avant de dérouler, grâce à Lionel Messi: un deuxième but et des assists pour Piqué et Dembélé, l'Argentin a ponctué le travail (5-1). Et les Blaugrana sauvent l'honneur de l'Espagne dans cette Ligue des Champions après les éliminations de l'Atletico et du Real. 

Le Grand Chelem pour l'Angleterre

Le suspense était identique au coup d'envoi de l'autre quart de finale de la soirée, mais le Bayern n'avait pas les armes pour lutter. Ca avait d'ailleurs très mal commencé pour les Allemands contre Liverpool. Une sortie hasardeuse de Manuel Neuer, une finition parfaite de Sadio Mané: les Reds prenaient l'avantage avant la demi-heure.

Le Bayern a réagi et c'est un autobut de Joël Matip qui a permis au champion d'Allemagne en titre de reprendre espoir. Mais les Bavarois n'ont jamais semblé en mesure de prendre le contrôle des débats et c'est Virgil Van Dijk d'une tête rageuse, qui a mis fin aux espoirs allemands. Avant que Sadio Mané en rajoute une dernière couche. 

Match parfait pour Liverpool (1-3). Mignolet (resté sur le banc) et Origi (monté en fin de match), rejoignent Alderweireld, Vertonghen, Lukaku, De Bruyne et Kompany en quarts de finale. Et Grand Chelem pour les clubs anglais qui seront à quatre en quarts de finale, alors qu'il n'y aura pas le moindre club allemand et un seul club espagnol. 



Commentaires 0 réaction



AddToAny
Voir aussi