Le Beerschot prend une option sur la D1A, Henkinet a préservé le suspens

Florent Malice
Florent Malice depuis le Kiel
| 0 réaction
Le Beerschot prend une option sur la D1A, Henkinet a préservé le suspens

Le Beerschot aurait dû prendre un large avantage en seconde période, mais se contentera d'une courte tête avant de se déplacer à OHL pour la finale retour.

Enfin, le verdict se rapproche en D1B : après une saison toujours longue et tendue dans l'un des championnats les plus indécis d'Europe (et après des polémiques devenues monnaie courante, même si "l'affaire Virton-Beerschot" a finalement été dissipée), les deux vainqueurs de tranche de Proximus League s'affrontent et le Beerschot reçoit OHL dans un Kiel bouillant ce dimanche. 

Deux équipes qui n'ont pas été les meilleures de D1B cette saison, tout le monde s'accorde à le dire - pas les plus régulières, du moins. OHL présente les plus belles individualités et des joueurs faits pour la D1A (le meilleur buteur Thomas Henry, le vétéran Jérémy Perbet, ainsi qu'un banc d'anciens de JPL avec rien moins que Mercier, Croizet, Limbombe ou encore Hubert!), mais c'est bien le collectif du Beerschot qui prendra son adversaire à la gorge. 

Henkinet taille D1A 

Sans un arrêt du pied de Laurent Henkinet dès la 2e minute, les Rats auraient pris un avantage rapide ... et ce n'est que le début du show du portier liégeois. Une claquette devant Dom sur corner (13e) permet à Louvain de survivre au premier quart d'heure et même de frôler le hold-up : Frederic Frans manque de tromper son propre portier sur corner à la 20e. 

laurent henkinet

Le tournant du match, proprement : sur la phase suivante, Tarik Tissoudali contrôle dos au but, se retourne et fait joliment 1-0 (22e). Thomas Henry, très discret, tente bien de riposter dans la foulée, mais lui et Perbet sont bien trop esseulés et jamais trouvés devant. Et cela aurait pu avoir de graves conséquences pour OHL si Laurent Henkinet n'évait pas continué à tout sortir : une volée de Prychynenko (27e), une frappe de Noubissi (31e) et une nouvelle tête de Dom (36e), chaque fois l'ancien de Saint-Trond et Courtrai a le réflexe qu'il faut. 

La seconde période semble repartir sur les mêmes bases avec un petit numéro de Tissoudali qui s'infiltre, puis sert Frans dont la tête passe au-dessus (46e). Mais OHL va progressivement rentrer dans son match et durcit le ton - Henry, puis Aguemon alertent un peu Vanhamel. Les Anversois se montrent moins dangereux, jusqu'à ce que Tissoudali servi dans le rectangle pense faire 2-0 (66e) - il est logiquement signalé hors-jeu. 

thomas henry

L'ambiance remonte cependant d'un cran et les Mauve et Blanc reprennent du poil de la bête : Noubissi et Tissoudali combinent bien, mais Henkinet est encore sur la trajectoire (70e). La rencontre, cependant, reste équilibrée et on sent que la tension, celle de deux finales déjà perdues par le Beerschot, s'installe. Louvain entame le dernier quart d'heure campé dans la moitié de terrain adverse. Au fil du match, les Anversois reculent et il faut même un grand réflexe de Vanhamel à la 83e pour empêcher OHL d'égaliser. 

Dans une situation où le moindre but encaissé dans un sens ou dans l'autre rendrait les choses bien plus difficiles en vue du retour, la rencontre se terminera sur ce 1-0 qui donne un léger avantage au Beerschot ... mais ne lui donne pour autant aucune garantie. Le retour à Louvain s'annonce à couteaux tirés ... 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos