Parler moins, jouer plus
Florian Holsbeek
Florian Holsbeek
| 0 réaction

Le FC Barcelone doit montrer un meilleur visage

Parler moins, jouer plus

Le FC Barcelone a beaucoup parlé ces derniers jours, mais n'a pas beaucoup joué depuis la reprise de la Liga. Il est plus que temps pour les Blaugrana de développer du jeu, car il n'y a pas que la Liga en jeu.

"Ce n'est pas en jouant de la sorte que nous allons gagner la Ligue des Champions". Ces mots, assez durs, datent d'il y a quelques semaines et sont tout droit sortis de la bouche de Lionel Messi. La Pulga voit comme tout le monde que cette saison, le jeu du FC Barcelone n'est pas à la hauteur des attentes. 

Durant une bonne partie de la saison, cela était pourtant suffisant pour caracoler en tête du championnat mais depuis ce week-end, le Real a repris la main et ce sont plutôt  les hommes de Zidane qui transpirent la sérénité.

Des déclarations inadaptées

Les Catalans doivent désormais se reconcentrer. Tout d'abord, il est plus que temps de jouer plutôt que de parler. Ce vendredi à Séville, les hommes de Quique Setien n'ont pas montré grand chose et ce qu'on retient de cette soirée, c'est la déclaration de Piqué sur l'arbitrage. A ce niveau, ces quelques mots sont malaisants et n'ont pas lieu d'être.

© photonews

Setien a aussi du travail. Où sont les combinaisons promises? De quoi est composé le jeu de l'équipe de Lionel Messi? De pas grand chose depuis la reprise. Des éclairs de génie, signés Messi ou Fati, et cela s'arrête-là. Le jeu de l'équipe est figé, le 4-3-3 semble dépassé et les certains joueurs sont complètement perdus.

La confiance d'un groupe

Si d'un côté Zinedine Zidane a su impliquer beaucoup de joueurs depuis la reprise (Asensio, James Rodriguez, Vinicius, Mariano, etc), certains Barcelonais semblent terminer la saison en trainant la jambe. Quelle sera l'état d'esprit d'Arthur, surtout que l'on sait depuis quelques semaines que le club ne veut plus de lui?

Griezmann

Que dire du cas Griezmann? Le champion du monde erre comme une âme en peine et personne au club n'a l'air de s'en soucier. Ou comment laisser tomber un joueur qui a coûté 120 millions dans un sprint final où le Barça aura besoin de tout le monde.

Contre Bilbao ce mardi soir, le FC Barcelone devra mettre la seconde. D'abord pour s'imposer, ce qui ne sera pas une formalité, mais surtout pour ne pas se laisser distancer par le Real, qui n'attend que cela.

Puis la Ligue des Champions est encore dans la ligne de mire de Lionel Messi. En vrai amoureux de son club, il a encore en travers de la gorge le triplé réalisé par Ramos et ses coéquipiers. On le sait, l'Argentin en a fait son objectifs. Le Barça devra être en pleine forme au mois d'août, car les prétendants ne manquent pas.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos