Interview Daam Foulon n'a pas oublié Waasland-Beveren : "Un adieu difficile"

Daam Foulon n'a pas oublié Waasland-Beveren : "Un adieu difficile"

Un transfert de Waasland-Beveren en Serie A, ce n'est pas commun. Mais c'est exactement ce qui est arrivé à Daam Foulon l'été dernier.

Dans la première partie de l'interview, Daam Foulon a évoqué son transfert et ses premiers mois en Serie A du côté de Benevento (à lire ICI). Le joueur a quitté Waasland-Beveren avec une pointe au coeur. "J'y ai joué pendant 2,5 saisons. Ce n'est pas extrêmement long, mais c'était quand même un au revoir difficile. J'ai toujours aimé être là et cela m'a laissé des amis pour la vie. N'oubliez pas que nous avons eu beaucoup de problèmes qui n'ont pas toujours été liés au football. Quelque chose comme cela crée un lien étroit. Des garçons comme Martijn De Jonge (attaché de presse, ndlr), Anthony Swolfs, Louis Verstraete et Nordin Jackers sont devenus de vrais amis", a expliqué le défenseur qui suit toujours ses anciennes couleurs.

"Définitivement ! Chaque semaine, j'essaie de regarder le match dans son intégralité. Je dois admettre que ces dernières semaines ont été plus agréables à regarder, maintenant qu'ils ont enfin repris des points. J'espère de tout cœur qu'ils vont prendre encore plus. Je suis très heureux pour ces gars", a souligné l'ancien Anderlechtois.

Foulon Daam
© photonews

L'un des joueurs les plus remarquables de ces dernières semaines a été Aboubakary Koita du côté waeslandien. "Abou est vraiment un très bon joueur. En fait, il a tout. Il a un dribble, est rapide et a un très bon tir. Parfois, il est un peu imprudent, c'est trop souvent tout ou rien. La saison dernière, il n'était pas toujours régulier, mais même là, vous avez vu qu'il avait beaucoup de qualités. N'oubliez pas qu'il n'a encore que 22 ans".

© photonews

En janvier 2018, Foulon a quitté les espoirs d'Anderlecht pour rejoindre Waasland-Beveren. "J'ai longtemps été avec les U21. Mon contrat a failli expirer et une conversation avec la direction du club a montré qu'il n'y avait pas vraiment de grands projets me concernant. Je voulais vraiment jouer au sein d'une équipe première et j'ai choisi Waasland-Beveren", a ajouté le back gauche.

Le joueur de Benevento se rappelle de ses ex-coéquipiers mauves. "Svilar, Lokonga, Saelemaekers, Tresor, Corryn, Amuzu et moi en oublierons sans doute d'autres. On dit toujours que seuls trois ou quatre garçons de chaque génération réussissent à percer, mais presque tous les membres de notre génération jouent à un très haut niveau. Quand nous avions dix-sept ans, nous avions une équipe tellement folle. Nous étions presque imbattables", a conclu Foulon

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos