Anderlecht: jouer avec deux attaquants pour solutionner les problèmes d'efficacité?

Johan Walckiers
Johan Walckiers depuis Anderlecht
| 0 réaction
Anderlecht: jouer avec deux attaquants pour solutionner les problèmes d'efficacité?
Photo: © photonews

Le gros problème d'Anderlecht depuis le début de l'année, c'est l'efficacité. Les Mauves se créent les occasions mais ne parviennent pas à mettre la balle au fond. Jouer avec deux attaquants pour gommer ce défaut? Vincent Kompany ne dit pas non.

Mais le coach du Sporting ne va pas révolutionner son système de jeu. Monté en cours de seconde période, vendredi soir contre Waasland-Beveren, Abdoulay Diaby pourrait être titulaire, mardi à Mouscron. Mais dans ce cas, il occuperait une position similaire à celle arpentée par Michel Vlap vendredi. 

"Deux ou trois attaquants, c'est une question d'animation. Je pourrais même mettre Josh Cullen en 10, mais alors on jouerait beaucoup plus défensivement", estime le coach du Sporting. "Et si je mets Diaby, ce sera une animation plus offensive. Et si on met Vlap ou Ait El Hadj à cet endroit, alors on a un mix des deux. J'ai pas mal de profils différents pour jouer à cette place-là." 

"Les occasions sont là, les buts suivront"

Le problème que Diaby ne pourra sans doute pas régler, c'est le manque de tranchant aérien du Sporting. Nany Dimata, lors de la deuxième journée, est le seul Mauve qui a marqué de la tête depuis le début de la saison. 

Mais, s'il reconnaît que c'est un des problèmes à régler, Vincent Kompany n'est pas inquiet. "Pour l'instant, on se crée plein d'occasions. Contre Waasland-Beveren, on a tiré 29 fois au but, on a cadré neuf tentatives. Le reste suivra", insiste-t-il. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos