Kevin Denkey, le joker de Luxe

Lamine Konate
| 0 réaction
Kevin Denkey, le joker de Luxe

S'il y a une chose que Kevin Denkey aime et sait bien faire, c'est d'utiliser à bon escient les minutes qui lui sont accordées au cours d'un mach. Transféré lors du dernier mercato hivernal au Cercle de Bruges pour 3 ans et demi, l'ancien nîmois commence à prendre ses marques.

Celui qui rêve de succéder un jour à la légende togolaise, Emmanuel Sheyi Adebayor, est parti seul un jour de son Togo natal pour rejoindre Paris, alors qu’il n’avait que 12 ans, comme le racontait le journaliste de la radio RMC Julien Landry dans Intégrale Foot le 8 Novembre 2020. Kevin Denkey va traverser beaucoup de difficultés en France, mais ne s’est jamais détourné de son objectif, devenir joueur professionnel. Un vœu exaucé le 20 décembre 2018, il signe son contrat pro jusqu’en juin 2021 avec Nîmes Olympique, lui qui est passé d’abord par le club amateur de Cascol et Nîmes Junior. 

Kevin time

A l’occasion de la 27ème journée de la Pro League, Il offre une victoire importante au Cercle de Bruges, qu’il a rejoint en janvier dernier. Remplaçant, il monte au jeu à la 76ème minute et marque à la 88ème contre Mouscron. La journée d’après, la 28ème, il marque le 2ème but du Cercle face à Beveren quatre minutes après sa montée au jeu (2-0 score final), le Cercle de Bruges quitte la zone rouge. A l'issue de la rencontre, sur son compte instagram, Kevin envoie un message." Encore une nouvelle victoire importante pour nous, dans cette course. On est sur le bon chemin pour le faire ensemble."

Kevin Denkey

Ces buts de dernière minute, Kevin en est habitué, et les chiffres en parlent. Le 25 Août 2019 au stade Louis II, la Ligue 1 française découvre un jeune de 18 ans : Kevin Denkey. Nimes mené 2-1 par Monaco, Kevin entre à la 81ème et égalise 69 secondes plus tard sur son premier ballon dans l’élite. Il remet ça face à Brest d’une manière plus spectaculaire, il rentre dans les arrêts de jeu (93ème min) et inscrit dans la foulée le 3ème but de Nimes qui bat Brest 3-1. Celui qui est prêté à Beziers en Ligue 2 (30 matches 4 buts 2 passes décisives) après la signature de son contrat professionnel a disputé pour sa première saison (2019-2020) en Ligue 1, 596 minutes pour 3 buts et une passe décisive. Pour la saison en cours, avant son départ de Nîmes, le jeune Épervier a joué 525 minutes pour un goal et une passe décisive.

Le digne successeur d’Emmanuel Adebayor

Ironie du sort ou signe du destin, c’est selon, mais beaucoup de faits rapprochent celui qui est né le 30 Novembre 2020 à Lomé, à Emmanuel Sheyi Adebayor l’ancien Ballon d’Or africain, l’un des meilleurs ou tout simplement le meilleur joueur que le Togo ait connu. Comme Adebayor le 06 Avril 2002 avec Metz, Denkey ouvre aussi son compteur but en Ligue 1 à Monaco.

Cercle Bruges

Appelé en sélection A, après le tournoi de Toulon qu’il a disputé avec les Espoirs où il déclarait : « Jouer pour le Togo est un rêve d’enfance, un truc de fou », Kevin a effectué son baptême contre le Benin (0-0) en éliminatoire de la Coupe d’Afrique des Nations Egypte 2019. Ce 9 septembre 2018 au stade municipal de Lomé, à la 79ème minute, Claude Leroy décide de sortir le capitaine Adebayor, devinez qui le remplace, Kevin Denkey. Le jeune de 17 ans n’a pas marqué, mais il a été adopté par le public, une passation de pouvoir ? Seul l’avenir le dira. Le 12 Août 2018 en Gambie, il remplace Atakora Lalawele à la 58ème minute et égalise à la 83ème (1-1) pour maintenir le Togo dans la course des qualifications à la CAN 2019 à laquelle les Eperviers n’ont finalement pas participé.

 Sélectionné 12 fois avec le Togo (un but inscrit), le Brugeois a encore du chemin à faire pour remplacer aux yeux des Togolais, Sheyi, le meilleur buteur des éliminatoires de la Coupe du Monde 2006. Mais il peut compter sur son ainé pour y arriver. " J’espère qu’il sera  le nouveau Adebayor pour le Togo ", a déclaré Emmanuel Adebayor sur bein sport.

Mais en attendant, Denkey (déjà 1 but et deux passes décisives en Croky Cup) a l’occasion de gratifier, ce soir, les supporters du Cercle de Bruges d’un Kevin time, en quart de finale de la Coupe de Belgique contre Anderlecht.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos