Pro League: un match nul pour ouvrir le week-end
Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction

Pro League: Charleroiet STVV partagent les points en ouverture

Pro League: un match nul pour ouvrir le week-end
Photo: © photonews

Pas de but, peu d'occasion, peu de spectacle: Zèbres et Canaris n'en ont pas mis assez pour réchauffer l'atmosphère d'une fraîche soirée de mars sur la pelouse du Stade du Pays de Charleroi.

Une rencontre décisive, tant dans la course aux playoffs que dans celle pour le maintien, qui a débuté avec des surprises dans les deux compositions. Karim Belhocine optait pour une défense à trois, en titularisant pour la première fois Cédric Kipré. Tandis que de l'autre côté, c'est Daiki Hashioda qui obtenait une place dans le onze pour la première fois. 

Première période insipide 

Des changements qui n'ont pourtant pas tout de suite rapporté aux deux entraîneurs. Car, à l'exception d'un coup de tête de Suzuki, en tout début de rencontre, et de quelques escarmouches carolos, dont une frappe à distance de Jordan Botaka, il ne s'est pas passé grand-chose au cours d'une première période fermée et sans rythme.

La première tentative dangereuse de la rencontre est finalement venue d'un pied trudonnaire en début de seconde période. Des 30 mètres, Hashioda tentait sa chance, mais Rémy Descamps était là pour capter le ballon au bout d'une jolie détente.

Le portier carolo qui allait encore être mis à contribution un quart d'heure plus tard, sur un centre de tir de Duckens Nazon, tout juste monté au jeu. Le Français s'en sortait bien et Charleroi tentait d'appuyer sur l'accélérateur.

Mais si les Zèbres ont souvent approché le rectangle adverse, il a toujours manqué la bonne passe,c le bon centre ou le bon geste pour amener le danger devant le but de Daniel Schmidt. Zèbres et Canaris se quittent donc sur un partage assez logique et prennent un point.

La mauvaise série continue pour Charleroi (9e, 40 points) qui reste sur quatre rencontres sans succès et dit probablement adieu à ses derniers espoirs de playoffs 1. STVV occupe la 15e place et n'a toujours que cinq unités d'avance sur Mouscron, premier menacé. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos