Marc Grosjean : "À la pause, je leur ai dit de mettre le feu"

Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti depuis Rocourt
| 0 réaction
Marc Grosjean : "À la pause, je leur ai dit de mettre le feu"
Photo: © photonews

Ce dimanche, le FC Liège a enregistré sa première victoire de la saison face à Dender (4-2). Menés au 1-2 à la pause, les troupes de Marc Grosjean ont renversé la vapeur durant les 45 dernières minutes. Un succès qui lance enfin la saison des Sang et Marine.

Ce dimanche après-midi, le stade de Rocourt a vibré au coup de sifflet final après avoir vécu un véritable ascenseur émotionnel. Alors que les Liégeois avaient rapidement ouvert le score, ils se retrouvaient menés à la mi-temps avec le spectre d'une troisième défaite de rang en perspective. Finalement il n'en sera rien, les hommes de Marc Grosjean ont remporté leur première victoire au caractère. 

"Je n'ai pas vraiment douté, j'étais frustré plutôt car nous avions débuté la rencontre de la meilleure façon possible face à une équipe très disciplinée et rigoureuse. À la pause, j'ai dit aux joueurs que nous avions une chance unique de renverser le match et de mettre le feu. Je savais que cette grosse débauche d'energie serait compensée par le soutien de notre public. Tu ressens moins la fatigue devant un tel douzième homme. Mais il ne fallait plus commettre la moindre erreur sinon la messe était dite", confie Marc Grosjean à l'issue de la rencontre.

Le coach liégeois évoque ensuite les arrivées de Kevin Debaty et d'Armand Niankou. "il faut un équilibre expérience/jeunesse. Le meilleur service que l'on puisse apporter à nos jeunes joueurs, c'est de leur apporter du maintien, de la maitrise et de la maturité. C'est un service que le club leur rend en sachant bien que nous espérons par là aussi apporter les retouches dont nous avons besoin", a conclu Marc Grosjean

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos