"Cette génération de Diables Rouges veut son trophée et elle le mérite!"
Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction

Mario Innaurato préface l'Euro des Diables Rouges

"Cette génération de Diables Rouges veut son trophée et elle le mérite!"
Photo: © photonews

L'ancien préparateur physique des Diables Rouges est optimiste et enthousiaste avant l'entrée en lice de la Belgique contre la Russie.

Mario Innaurato a côtoyé les Diables Rouges durant le Mondial 2014 et l'Euro 2016, mais aussi aux Jeux Olympiques, en 2008, à Pékin, quand ils étaient encore Diablotins. Et il attend beaucoup de cette génération dorée durant le tournoi continental. "Pour moi, la Belgique est, avec la France, grande favorite de ce tournoi", estime-t-il. 

Seule la victoire compte pour les Diables. 

Pour l'ancien préparateur physique, l'Euro arrive au bon moment pour des Diables qui n'ont jamais étanché leur soif de victoire. "C'est une génération qui ne s'est jamais contentée de ses performances. J'étais à côté d'eux aux Jeux Olympiques, au Brésil, en France et je les ai vus à chaque fois déçus de leurs résultats. Et j'avais la même sensation quand j'ai discuté avec certains joueurs, après la Russie.", explique-t-il.

Un signe qui ne trompe pas pour Mario Innaurato. "Cela prouve que l'ADN belge a changé. Au même titre que les grandes nations du foot, comme la France, l'Italie, l'Espagne, tout autre résultat qu'une victoire finale est considéré comme un échec. Ils veulent gagner et ils le méritent."

Les Diables ne sont absolument pas repus, après leurs quarts de finale et la médaille de bronze en Russie et, pour Mario Innaurato, ils ont tous les atouts d'un candidat au titre de champion d'Europe. "Que ce soit au niveau qualitatif ou quantitatif. Des Tielemans, Dendoncker, Denayer et même Carrasco étaient encore relativement jeunes il y a trois ans, aujourd'hui, ils ont pris de l'envergure et une vraie place importante dans le groupe et dans l'équipe."  

Cet Euro pourrait bien être celui d'Eden. 

Et même les blessures des cadres que sont Kevin De Bruyne, Axel Witsel et Eden Hazard ne semblent pas trop inquiéter l'ancien préparateur physique de l'équipe nationale. "Le staff a bien analysé leurs situations. Ils n'ont pas joué en préparation, mais il n'y a pas vraiment de temps de jeu idéal. Soit on joue trop, soit on joue trop peu. Le chemin est long pour aller au bout et il faut de la fraîcheur mentale et physique. L'équipe va grandir au fur et à mesure du tournoi."

Et Mario Innaurato espère d'ailleurs voir un Eden Hazard en pleine forme durant cet Euro. "Qui dit qu'il ne sera pas l'homme du tournoi? Ce ne serait pas la première fois qu'un joueur qui sort d'une saison difficile livre un grand tournoi. Il aura l'occasion de gommer toute sa saison, s'il parvient à monter en puissance, qu'il prend du temps de jeu et de la confiance, cet Euro pourrait bien être le sien."

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos