Philippe Clement a fait des choix forts à la pause: "Mon boulot, c'est prendre des décisions pour l'équipe"
Florian Holsbeek
Florian Holsbeek depuis Bruxelles
| 0 réaction

Clement a sorti Bas Dost à la pause lors du déplacement à l'Union

Philippe Clement a fait des choix forts à la pause: "Mon boulot, c'est prendre des décisions pour l'équipe"

Malmené à la pause par une équipe de l'Union "qui était agressive de façon positive et enthousiaste", le Club de Bruges est revenu des vestiaires avec un autre visage, au propre comme au figuré.

Philippe Clement n'a pas attendu plus que les 45 minutes du premier acte pour apporter un vent nouveau à son équipe. Lassé du jeu collectif peu emballant de son équipe, il a changé son système de jeu. Au revoir le 4-2-2-2, bonjour le 3-5-2... sans Dost mais avec Sobol, le buteur du jour.

Pour Philippe Clement, c'est l'équipe d'abord: "Je dois faire des choix, en tant que coach, pour faire gagner mon équipe. On gagne ensemble, on perd ensemble. Alors oui j'ai sorti Bas Dost, mais j'ai fait ce que je pensais bien pour mon équipe".

Ce changement a fait son effet, puisque le match a tourné: "En première période, l'Union a été très forte. Il y avait chez eux de l'engagement, de l'agressivité positive, de l'envie de se montrer et un bon coach sur le banc. Chez nous, il y avait trop peu de pression, certains joueurs n'y étaient pas. Je voulais voir une réaction après la pause et c'est ce qu'il s'est passé. Mais globalement, on peut être content avec les trois points car on se dirigeait vers un nul".

Une réaction assez honnête de la part de Philippe Clement, qui ne veut pas se voiler la face.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos